Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Fin des restrictions sanitaires dans les lieux de culte outre-manche : les Britanniques peuvent à nouveau communier dans la bouche

IMPRIMER

De Thimothée Dhellemens sur le site web « Aleteia :

Communion WEB3-PRIEST-HAND-COMMUNION-MASS-Shutterstock_1775961929.jpg« Grâce à la levée de la quasi-totalité des restrictions en Angleterre ce lundi 19 juillet, les fidèles britanniques peuvent de nouveau assister à la messe, sans limitation sur le nombre de personnes ou sur la manière de recevoir la communion.

Après plusieurs mois d’attente, les Anglais goûtent enfin au « jour de la liberté ». Ce lundi 19 juillet, le gouvernement a levé presque toutes les restrictions liées à la pandémie de coronavirus, comme il s’y était engagé au mois de juin. Cela signifie que les lieux de culte ont pu rouvrir à pleine capacité, à l’instar des salles de spectacles, stades, restaurants ou encore discothèques.

Si le maintien d’une certaine distanciation sociale reste recommandé en cas de forte affluence, le port du masque n’est plus obligatoire, ni dans la rue, ni dans les églises. Jusqu’à présent, les fidèles devaient maintenir une distance d’au moins deux mètres pendant les offices. Pour les paroisses, la levée de ces restrictions est synonyme de retour à la vie normale, après un an et demi de contraintes sanitaires. Plusieurs d’entre elles ont déjà retiré les marquages au sol, rempli les bénitiers et repris la pratique de la quête. Concernant la communion, les fidèles peuvent de nouveau recevoir l’Eucharistie directement dans la bouche s’ils le souhaitent.

S’il vous plaît, soyez prudents.

Pour autant, la levée des restrictions ne signifie pas que le virus a complètement disparu Outre-Manche. « S’il vous plaît, soyez prudents », a imploré le Premier ministre Boris Johnson ce dimanche 18 juillet, expliquant s’en remettre à la « responsabilité individuelle » de chacun. Il s’appuie également sur une campagne de vaccination menée tambour battant : à ce jour, plus de deux tiers des adultes sont entièrement vaccinés. Pour autant, les contaminations sont reparties à la hausse dans le pays, où près de 50.000 nouvelles contaminations viennent d’être recensées deux jours de suite.

S’ils se réjouissent de la levée des restrictions dans les lieux de culte, les évêques restent prudents et appellent les fidèles à maintenir une attitude responsable. « Certaines pratiques préventives sont encore souhaitables », affirment-ils, tout en invitant tous les catholiques qui le peuvent à renouer avec la pratique de la messe dominicale.

Ref. Fin des restrictions sanitaires dans les lieux de culte outre-manche : les Britanniques peuvent à nouveau communier dans la bouche

JPSC

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel