Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Je suis vivant » : le pape balaye les rumeurs sur sa possible renonciation

IMPRIMER

Le pape François est toujours en période de convalescence après son opération du côlon, début juillet.Va-t-il pour autant démissionner ? La rumeur, qui circule depuis plusieurs semaines, a été démentie par l’intéressé lui-même au micro d’une radio espagnole le 30 août. Comme disait Monseigneur Léonard en imitant l’accent bruxellois de Monsieur Beulemans à propos de ce genre de "news" : "la rumeur court ? Laissez-la courir". Lu dans l’hebdomadaire « Famille chrétienne ». JPSC :

"Alors que des rumeurs véhiculées par une certaine presse italienne évoquent une possible démission du pontife argentin, ce dernier balaye l’hypothèse au micro d’une radio espagnole. Le 30 août 2021, le média COPE a diffusé en avant-première des propos d’un entretien avec le pape François à paraître mercredi.

Depuis son opération au côlon début juillet – qui a nécessité une anesthésie générale et dix jours d’hospitalisation –, le pape François n’avait pas accordé d’interview. C’est à la radio espagnole COPE qu’il a accepté de parler durant une heure et demie pour évoquer notamment le sujet de sa santé.

Spéculations depuis plusieurs semaines

« Je suis vivant ». Telle est la réponse du pape François au journaliste Carlos Herrera qui lui demande comment il se porte depuis son opération début juillet. Concernant les spéculations de la presse sur une possible renonciation, l’évêque de Rome répond : « quand le pape est malade, il y a toujours une brise ou un ouragan de conclave ».

Un article du journal italien Libero Quoditiano publié le 23 août dernier “annonçait” – sans citer de sources – que le pape « aurait exprimé son intention de partir ». Les raisons invoquées étaient sa santé fragilisée par son opération au côlon et son âge approchant des 85 ans – l’âge auquel Benoît XVI avait décidé de renoncer. À la suite du Libero Quoditiano, plusieurs articles sont parus pour évoquer cette piste et discuter déjà d’un prochain conclave. L’interview accordée à la radio espagnole serait une manière pour le Saint-Siège d’éteindre les rumeurs.

Certes fatigué par son opération – le pape François a reconnu le 27 août qu’il était encore en « période post-opératoire » -, le pontife a repris ses activités ordinaires. Le 12 septembre prochain, il s’envolera pour un voyage de quatre jours en Hongrie et en Slovaquie.

 Ref.  « Je suis vivant » : le pape balaye les rumeurs sur sa possible renonciation

JPSC

Commentaires

  • Qu'il démissionne ou pas,,le mal est déjà fait. Et le fait qu'il puisse nommer dans l'avenir des cardinaux électeurs de son cru amoindrit considérablement les chances d'avoir un pape qui tranchera avec lui.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel