Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

L’Assemblée législative du Salvador rejette la dépénalisation de l’avortement

IMPRIMER

Une synthèse de gènéthique.org :

Salvador : l’Assemblée rejette la dépénalisation de l’avortement

Publié le 21 Oct, 2021

Ce mercredi 20 octobre, l’Assemblée législative du Salvador a rejeté à une large majorité la dépénalisation de l’avortement. La demande avait été présentée par des organisations militantes. Le but était de modifier l’article 133 du code pénal, afin d’exempter de responsabilité pénale les personnes ayant consenti ou pratiqué un avortement. Elles s’exposent aujourd’hui à une peine allant de 2 à 8 ans de prison.

Les députés se sont fondés sur un arrêt de la chambre constitutionnelle de la Cour suprême, datant de 2013. Il confirmait « la protection constitutionnelle qui est accordée à la personne humaine dès le moment de la conception ». L’avortement est criminalisé au Salvador, depuis la réforme du code pénal, en 1998.

Sources : AP (20/10/2021) ; RT (20/12/2021) ; France 24 (21/10/2021)

 

... mais, malheureusement, dans le même temps : 

Bénin : le parlement légalise l’avortement

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel