Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les dons au Denier de Saint Pierre ont diminué d'environ 15% en 2021

IMPRIMER

De Catholic News Agency :

Les dons au Denier de Pierre ont diminué d'environ 15% en 2021, selon le Vatican

Cité du Vatican, 28 janv. 2022

Dans une interview avec Vatican News publiée le 28 janvier, le père Juan A. Guerrero, S.J., préfet du Secrétariat pour l'économie, a déclaré que, même si des dons continuaient à arriver de certains pays, il y avait une nette diminution par rapport à 2020. Il a également révélé que la vente d'une propriété londonienne au centre d'un procès financier historique du Vatican serait conclue en juin. Commentant le Denier de Saint Pierre, il a déclaré : "Grosso modo, je peux dire qu'en 2021, il y a de nouveau eu une diminution par rapport à l'année précédente, que je me risquerais à quantifier à pas moins de 15%." "Si en 2020 la collecte totale du Denier de Saint Pierre était de 44 millions d'euros [environ 49 millions de dollars], en 2021 je ne pense pas qu'elle s'élèvera à plus de 37 millions d'euros [environ 41 millions de dollars]." "La diminution en 2021 s'ajoute à la diminution de 23% entre 2015 et 2019 et à la diminution de 18% en 2020, la première année de la pandémie."

Le Denier de Saint Pierre est la collecte annuelle du Saint-Siège destinée à financer les œuvres caritatives du pape et d'autres priorités, notamment la Curie romaine. La collecte annuelle est généralement effectuée dans les églises catholiques du monde entier lors d'un week-end proche de la fête des saints Pierre et Paul, le 29 juin.

"Nous sommes très dépendants de revenus incertains, que nous voyons diminuer chaque année en cette période de pandémie", a déclaré M. Guerrero. "Il doit en être ainsi, puisque la manière dont nous recevons la plupart des dons des fidèles est la collecte du Denier de Saint Pierre dans les églises, et la fréquentation en période de COVID a été réduite." "Cela doit nous faire réfléchir à d'autres méthodes pour solliciter l'aide des fidèles et recevoir des dons."

Guerrero, qui a été nommé préfet du Secrétariat pour l'économie en 2019, succédant au cardinal George Pell, a déclaré qu'il présenterait les chiffres définitifs de 2021 pour le Denier de Saint Pierre après la clôture des comptes à la fin du mois de février. Le prêtre a déclaré à Vatican News que le 60 Sloane Avenue, l'immeuble controversé de Londres au cœur du récent scandale financier, était vendu au-dessus de son prix d'évaluation. "Seize offres ont été reçues, quatre ont été sélectionnées ; après un deuxième tour d'offres, la meilleure a été sélectionnée", a-t-il déclaré. "Le contrat de vente a été signé, nous avons reçu 10% du dépôt et il sera conclu en juin 2022." "La perte liée à la prétendue escroquerie, qui a fait couler beaucoup d'encre et qui est actuellement jugée par les tribunaux du Vatican, a déjà été prise en compte dans le bilan." "Le bâtiment a été vendu au-dessus de l'évaluation que nous avions dans le bilan et de l'estimation faite par les institutions spécialisées."

L'entretien avec le jésuite espagnol a été publié alors que le Vatican a dévoilé davantage d'informations sur son budget pour 2022. Le Vatican a déclaré qu'il avait calculé le "budget des missions" de cette année d'une manière différente des années précédentes, car il avait ajouté "30 nouvelles entités" à son bilan, faisant passer leur nombre de 60 à 90.

M. Guerrero a expliqué que le Secrétariat à l'économie a pris cette mesure "parce que nous sommes préoccupés par le fait de ne pas avoir une vision des risques hors budget, qui retombent sur la Curie lorsqu'il y a des problèmes." 

Le déficit total prévu pour 2022 est de 33 millions d'euros (environ 37 millions de dollars), contre 42 millions d'euros (47 millions de dollars) de déficit budgété pour 2021.

Le préfet a noté que le Conseil pour l'économie du Vatican (CpE) a approuvé le budget 2022 en décembre 2021. Il a déclaré : "Il est compréhensible que le CpE ait eu des difficultés à approuver un budget avec un tel déficit pour une autre année et nous a demandé de faire des plans pour réduire davantage les dépenses et augmenter les revenus. Selon nos prévisions, nous nous attendons à un déficit un peu plus faible que celui prévu au budget en 2021."

Guerrero a souligné que la réduction des coûts ne suffirait pas à garantir la stabilité financière et que le Vatican devait chercher de nouvelles sources de dons. "La première exigence est la transparence et une responsabilité claire, et je pense que nous avons pris de nombreuses mesures dans cette direction", a-t-il déclaré. "En plus de rendre compte annuellement du budget et du bilan, nous espérons cette année rendre compte des entrées et sorties de la collecte du Denier de Saint Pierre et envoyer les comptes du Saint-Siège aux conférences épiscopales pour leur information." "Nous devons sensibiliser davantage les églises locales aux besoins du Saint-Siège ; la Curie est à leur service et doit être largement entretenue par elles. Il y a une grande différence dans l'engagement des diverses Églises pour le soutien de la Curie romaine. Et [nous devons aussi] obtenir l'aide des fidèles, qui veulent soutenir le pape dans sa mission d'unité dans la charité, ce qui est après tout ce que fait la Curie romaine."

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel