Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Pour le Patriarche copte Tawadros II, l'homosexualité contredit le plan de Dieu et la Bible

IMPRIMER

Une dépêche de l'Agence Fides :

Le Patriarche copte Tawadros II : l'homosexualité contredit le plan de Dieu et la Bible

14 janvier 2023

Le Caire (Agence Fides) - Les comportements homosexuels ne sont pas conformes à la Bible et à la volonté créatrice de Dieu, qui a "créé Adam et Eve". C'est ce qu'a réaffirmé le Patriarche copte orthodoxe Tawadros II, lors d'une interview à la télévision égyptienne. Le Pape Tawadros a également fait référence aux programmes spécifiques mis en place dans les écoles maternelles et primaires appartenant à l'Église copte pour élever les garçons et les filles à l'abri des théories et des thèses considérées comme ambiguës et non conformes à la Bible concernant les questions liées à la relation entre les sexes et à l'orientation sexuelle.

Les propos du Pape Tawadros reprennent des considérations déjà exprimées dans le passé par le Patriarche copte orthodoxe sur les questions de moralité sexuelle. En août 2017 (voir Fides 31/8/2017), répondant aux questions sur les mariages homosexuels avec lesquelles les journalistes l'avaient accueilli à son arrivée en Australie, le Patriarche copte orthodoxe avait fait remarquer que, selon l'Écriture Sainte, " Dieu a créé l'homme et la femme ", et que le seul mariage possible " est celui entre l'homme et la femme ". Pour cette raison, a ajouté le Patriarche à cette occasion, le mariage homosexuel est "inacceptable" pour la foi chrétienne, et "est considéré comme un péché". C'est un péché". Des considérations similaires ont été exposées par le pape Tawadros lors de sa catéchèse publique du mercredi 27 septembre 2017.

Auparavant (voir Fides 24/2/2016), lors d'un de ses voyages en Indonésie, le cheikh égyptien Ahmed al Tayyeb, grand imam d'Al Azhar et cosignataire avec le Pape François du " Document d'Abou Dhabi " sur la fraternité, avait exprimé ses critiques à l'égard de " certains chefs d'Églises aux États-Unis " qui " acceptent les mariages homosexuels ". Je me demande", avait ajouté le Grand Imam sunnite, "ce qu'il reste de la Bible dans ces églises. Et que diront-ils devant Jésus, la paix soit avec lui'. (GV)

(Agence Fides 14/1/2022)

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel