Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La proportion des "Belges d'origine belge" diminue sensiblement

IMPRIMER

De Tom Guillaume sur la Libre :

Un tiers de la population belge a des origines étrangères: "Les moins de 18 ans sont particulièrement représentés"

Extrait :

(...) Une population toujours plus hétérogène

Premier constat : la diversité de la société belge s’accroît toujours davantage. La part des résidents ayant une racine en dehors des frontières nationales n’a cessé de grandir au cours des dix dernières années. En 2010, première année reprise dans les statistiques compilées par l’agence belge, on comptait 25 % de la population issus de la migration inscrite au registre national. Cette proportion reprend les première et deuxième générations. Dix ans plus tard, cette proportion s’élève à 33 %. Statbel précise qu’un résident sur sept n’a pas la nationalité belge.

Quand on regarde plus en détail, on remarque que le nombre de "Belges d’origine belge" (c’est-à-dire dont les deux parents ont la nationalité belge et sont nés en Belgique) a fortement diminué sur la décennie qui vient de se terminer. Le constat apparaît quand on s’intéresse à la proportion qu’ils représentent au sein de la population, mais aussi en valeur absolue. Ils étaient ainsi 8,1 millions en 2010, contre 7,8 millions l’année dernière. Cette diminution se retrouve dans les trois Régions. Cette tranche de la population demeure toujours largement majoritaire mais elle baisse, et, surtout, elle vieillit. Un coup d’œil sur la pyramide des âges montre que deux tiers de la tranche d’âge correspondant à la population active (18-64 ans) est d’origine belge. En revanche, ils sont quasi 9 sur 10 pour les plus de 65 ans (87,3 %). (...)

Commentaires

  • Enfin des infos utiles.

    Espérons que les partis encore attachés à la protection de notre identité, de notre culture (en Flandre, aucun en communauté française) sauront en tirer les conséquences.

    Le journaliste en question parle de diversité, qui dans la novlangue ne peut être qu'une notion positive. C'est une façon de voir les choses ...

    Les experts en croisement de bases de données pourraient sûrement tirer davantage d'infos très utiles au moment de voter, dans un souci de transparence ...

  • " 'Belges d’origine belge' (c’est-à-dire dont les deux parents ont la nationalité belge et sont nés en Belgique)". Cela revient à dire que les enfants "d'étrangers" ayant acquis la nationalité belge tout en étant nés en Belgique ne seront plus considérés comme ayant des origines étrangères. C'est l'affaire d'une génération et ensuite ils disparaitront des statistiques de la population d'origine étrangère.
    Chance ou malchance? Chacun peut encore s'en faire une opinion personnelle. Mais la réalité est celle-ci: les mouvements de population vont modifier bien des choses dans nos sociétés occidentales.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel