Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

"Ce n'est pas facile d'être le pape"

IMPRIMER

De Courtney Mares sur Catholic News Agency :

Le pape François demande aux religieuses de prier pour lui : "Il n'est pas facile d'être pape".
 
23 oct. 2021

Le pape François a rendu visite aux Filles de Marie Auxiliatrice vendredi et a demandé aux religieuses de prier pour lui alors qu'elles vivent leur mission de service aux jeunes et aux pauvres.

"Je vous remercie pour ce que vous êtes et ce que vous faites. Je suis proche de vous par la prière et je vous bénis ainsi que toutes vos sœurs dans le monde", a déclaré le pape François aux sœurs salésiennes le 22 octobre.

"Et je vous demande de prier pour moi ; ce n'est pas facile d'être le pape !".

Le pape François a passé la matinée à la Maison générale des sœurs salésiennes de Saint-Jean-Bosco, comme on les appelle communément. Il a encouragé les sœurs à imiter la Sainte Vierge Marie, qui "pointe toujours vers Jésus".

"L'ouverture à l'Esprit Saint vous permet de persévérer dans votre engagement à être des communautés génératives dans votre service aux jeunes et aux pauvres", a déclaré le pape François.

"Ce sont des communautés missionnaires, allant annoncer l'Évangile aux périphéries avec la passion des premières Filles de Marie Auxiliatrice."

La congrégation religieuse, fondée par saint Jean Bosco et sainte Marie Mazzarello en 1872, s'est développée pour devenir la plus grande congrégation de femmes religieuses au monde avec 11 000 sœurs dans 97 pays, selon leur site internet.

Le pape François a encouragé les sœurs à œuvrer pour que leur vie communautaire soit intergénérationnelle, afin que les personnes âgées ne soient jamais complètement séparées des jeunes sœurs.

"Il est vrai que les personnes âgées peuvent parfois devenir un peu capricieuses -- nous sommes comme ça -- et les défauts de la vieillesse sont plus visibles, mais il est également vrai que les personnes âgées ont cette sagesse, cette grande sagesse de la vie : la sagesse de la fidélité à vieillir dans sa vocation", a déclaré le pape.

"Oui, il y aura des maisons pour les personnes âgées qui ne peuvent pas mener une vie normale, elles sont alitées, ... mais allez-y tout le temps pour visiter les personnes âgées, pour passer du temps avec elles. Ils sont le trésor de l'histoire", a-t-il ajouté.

Le pape François a partagé une histoire tirée de la vie de Sainte Thérèse de Lisieux, telle que relatée dans son autobiographie, "L'histoire d'une âme".

Le pape a déclaré : "Je suis tellement aidé par cette expérience de Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus, qui a accompagné une vieille religieuse, qui pouvait à peine marcher".

"La pauvre vieille femme, qui était un peu névrosée, se plaignait de tout, mais elle [sainte Thérèse] la regardait avec amour", a-t-il ajouté.

"Et il arriva une fois, dans la promenade du sanctuaire au réfectoire, qu'un bruit se fit entendre de l'extérieur... il y avait une fête à proximité. Et la petite Thérèse a dit : 'Je n'échangerai jamais ceci contre cela'. Elle a compris la grandeur de sa vocation."

Les sœurs salésiennes ont tenu leur 24e chapitre général à Rome du 11 septembre au 24 octobre sur le thème : " Des communautés génératrices de vie au cœur du monde contemporain ".

Le Pape François a dit à la congrégation d'avancer avec enthousiasme, accompagnée par la Vierge Marie, sur le chemin que l'Esprit Saint propose avec un regard attentif pour reconnaître les besoins du monde.

Il a demandé aux sœurs d'avoir "un cœur ouvert pour accueillir les incitations de la grâce de Dieu... et un cœur toujours amoureux du Seigneur".

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel