Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Egypte : une nouvelle loi sur le statut des chrétiens

IMPRIMER

De Vatican News (Lisa Zengarini) :

Le Parlement égyptien va approuver une nouvelle loi sur le statut des chrétiens

Le Parlement égyptien est sur le point d'approuver une nouvelle législation, élaborée en collaboration avec les églises chrétiennes locales, concernant le statut juridique personnel des chrétiens dans le pays.

12 janvier 2022

Une loi longtemps attendue sur le statut juridique personnel des chrétiens en Égypte devrait être approuvée prochainement par le Parlement égyptien. Selon un membre de la commission parlementaire législative, le projet de loi devrait être examiné peu après l'ouverture de la nouvelle session du Parlement, le 23 janvier.

L'élaboration de la nouvelle législation, qui comprend des dispositions sur des questions sensibles liées au droit de la famille, est un long processus qui a débuté en 2014 et auquel toutes les Églises égyptiennes ont participé.

Un long processus

Le ministère de la Justice a mis fin au processus de rédaction en juin 2021 après 16 sessions, au cours desquelles il a consulté des experts juridiques, des responsables gouvernementaux et des représentants des Églises pour parvenir à un consensus sur la formulation du texte.

Les discussions ont notamment porté sur des sujets délicats comme le divorce et la séparation légale des conjoints, sur lesquels les Églises chrétiennes ont des approches ecclésiales différentes. Les dirigeants chrétiens ont remis leur proposition de texte commune aux autorités égyptiennes le 15 octobre 2020. 

Coopération avec les Eglises

La coopération avec les dirigeants chrétiens pour la rédaction de la loi confirme les bonnes relations existantes entre les Églises locales et l'actuel gouvernement égyptien dirigé par le président Abdul Fattah al-Sisi.

Depuis son arrivée au pouvoir en 2014, le président égyptien a fait un certain nombre de gestes amicaux envers les Églises chrétiennes locales, notamment l'Église copte orthodoxe, la plus grande communauté chrétienne du pays.

Al-Sisi est le premier président égyptien à avoir assisté à des liturgies de Noël coptes orthodoxes. à plus d'une occasion, il a défini la communauté copte comme une partie essentielle de l'identité égyptienne.

En 2015, il a vivement réagi à la décapitation de 21 chrétiens coptes égyptiens détenus par l'État islamique en Libye et, en juillet 2016, il a annoncé qu'il renforcerait les sanctions contre ceux qui fomentent la violence religieuse.

Le 30 août de la même année, le Parlement égyptien a approuvé une nouvelle loi visant à faciliter la construction de nouvelles églises en Égypte, ce qui a été pendant des années une raison majeure de tension avec la majorité musulmane, en particulier dans le sud. L'amélioration des relations n'a toutefois pas empêché les attaques islamistes contre les chrétiens d'Égypte.

Les chrétiens représentent environ 10 % des 87 millions d'habitants du pays.  

Commentaires

  • Quelle bonne nouvelle !

    Puisse cet exemple être suivi par d'autres dirigeants musulmans

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel