Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le cardinal Zen est "très préoccupé" par le synode sur la synodalité

IMPRIMER

De Courtney Mares sur le National Catholic Register :

Le cardinal Zen est "très préoccupé" par le synode sur la synodalité

Dans cette interview, le cardinal Zen a également évoqué sa rencontre privée avec le pape François, lorsqu'il a été autorisé à se rendre à Rome pour les funérailles du pape Benoît XVI au début du mois.

17 janvier 2023

Le cardinal Joseph Zen s'est dit "très préoccupé" par ce qui pourrait se passer avec le Synode sur la synodalité en cours et il prie pour que "notre Pape ait une plus grande sagesse".

Dans une interview accordée au journal italien Il Giornale publiée le 17 janvier, le cardinal Zen a déclaré qu'il espérait que le synode change de cap.

"Je crains que le synode ne répète la même erreur que l'Église néerlandaise il y a 50 ans, lorsque les évêques ont fait marche arrière et ont accepté que les fidèles dirigent l'Église ; puis leur nombre a diminué", a-t-il déclaré. (L'évêque retraité de Hong Kong faisait probablement référence au Conseil pastoral de Noordwijkerhout, qui s'est tenu aux Pays-Bas entre 1966 et 1970 et qui a demandé que l'autorité de l'Église soit exercée dans le dialogue, que les femmes assument des rôles ecclésiaux et que le célibat des prêtres soit facultatif dans l'Église.)

Le concile a suivi la publication du "Catéchisme néerlandais", un texte si controversé que le pape Paul VI a demandé à une commission de cardinaux d'examiner sa présentation de l'enseignement catholique. 

Dans l'interview, le cardinal Zen a également évoqué sa rencontre privée avec le pape François, lorsqu'il a été autorisé à se rendre à Rome pour les funérailles du pape Benoît XVI au début du mois, la qualifiant de "rencontre merveilleuse, très chaleureuse". "J'ai remercié le pape pour le bon évêque nommé à Hong Kong en 2021", a déclaré le cardinal Zen, faisant référence à l'évêque de Hong Kong Stephen Chow. Il a déclaré que le pape François avait répondu : "'Je le connais bien, c'est un jésuite !'".

Le cardinal, qui a fêté ses 91 ans la semaine dernière, a également raconté au pape comment il a consacré son temps au cours de la dernière décennie au ministère des prisons à Hong Kong et a baptisé plusieurs prisonniers : "François a dit qu'il était très heureux de mon ministère".

Le cardinal Zen a lui-même été arrêté l'année dernière en vertu de la loi sur la sécurité nationale de Hong Kong. Il a déclaré que les catholiques en Chine vivent dans une situation difficile, et "nous ne devons jamais oublier de prier en ces temps difficiles." Il a ajouté : "De nombreux fidèles témoignent consciencieusement de leur foi, mais nous savons que lorsque la situation devient difficile, certains ne pensent qu'à leurs propres intérêts. Nous continuons à défendre la vérité, la justice et la charité. L'obscurité ne gagnera pas sur la lumière".

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel