Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Monténégro : évêques prêtres et croyants orthodoxes arrêtés

IMPRIMER

De Nicolas Fontaine sur HistoiresRoyales.fr :

Alexandre de Serbie dénonce les arrestations de religieux orthodoxes au Monténégro

« C’est avec beaucoup d’inquiétude et de préoccupation que nous avons été informés de l’arrestation de Mgr Ioaniki, ainsi que d’un grand nombre de prêtres et de croyants, au Monténégro. Nous sommes particulièrement tristes que l’action contre l’Église orthodoxe du Monténégro ait été justifié par le souci de la santé des citoyens », écrit Aleksander Karageorgévitch, également connu comme Alexandre II de Serbie. Le fils du dernier roi de Yougoslavie dénonce les arrestations des hommes d’église, qui risque 12 ans de prison pour avoir organisé un rassemblement de fidèles à l’extérieur, alors que les autorités ont interdit tout rassemblement public, en cette période de pandémie mondiale de coronavirus.

L’évêque Iaoniki pendant la célébration de saint Basile, avant son arrestation

« Nous appelons les détenteurs du pouvoir et des forces de l’ordre au Monténégro à reconsidérer et à modérer leurs actions », exhorte prince Alexander de Serbie. Le site NSPM indique que « le procureur de la République interrogera » les prêtres et l’évêque « en tant que suspects, après quoi il décidera de leur nouvelle détention ou de leur libération. » Plusieurs manifestations pacifiques ont eu lieu toute la semaine au Monténégro, en soutien des prêtres. Pour respecter les règles sanitaires, les citoyens ont fait preuve d’imagination, comme cette immense croix formée dans la nuit par les phares de voitures garées les unes à côté des autres.

Les policiers interdisent l’entrée aux manifestants et protègent le commissariat où sont retenus les prêtres

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel