Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Dépénalisation de l’IVG, mariage pour tous, euthanasie... c'est grâce à nous les francs-maçons

IMPRIMER

De Pierre Verhas, en opinion et contribution externe, sur le site de la Libre :

À quoi sert la franc-maçonnerie ?

18-09-20

Une opinion de Pierre Verhas, membre d’une Loge du Grand Orient de Belgique.

Il y a vingt-cinq ans, quelques semaines avant d’être initié apprenti maçon, celui qui allait être mon parrain en maçonnerie m’a invité à assister à une conférence à la Chaire Théodore Verhaegen de l’ULB. Le thème était la franc-maçonnerie italienne. En effet, celle-ci commençait à peine à se redresser des scandales qui l’avaient secouée durant les "années de plomb" avec notamment la fameuse loge P2. Le conférencier, un brillant universitaire italien, a montré que les choses étaient à peu près revenues dans l’ordre, la maçonnerie de la Péninsule ayant scié les branches pourries, parvenait enfin à effectuer à nouveau son travail symbolique tout en ayant fait en sorte que pareilles dérives ne se reproduisent plus.

Le modérateur de cette conférence était l’ancien sénateur et ministre, éminent constitutionnaliste à l’Université de Liège, homme libre et sans concession, feu François Périn,. Il posa une question : "Maintenant que la République est rétablie et que l’ordre règne dans la franc-maçonnerie d’Italie, à quoi servez-vous ?"

À quoi servons-nous ?

Cette question a hanté tout mon parcours maçonnique : à quoi servons-nous ?

À travers son histoire, les francs-maçons de Belgique ont cependant joué un rôle important en notre Royaume.

C’est grâce entre autres à l’appui efficace de la franc-maçonnerie et de francs-maçons que fut fondée l’Université Libre de Bruxelles en 1834 en complément d’un enseignement supérieur dominé par l’Eglise.

C’est grâce entre autres à l’appui efficace de la franc-maçonnerie et de francs-maçons que l’Instruction publique, gratuite et obligatoire a vu le jour à la fin du XIXe siècle qui a permis aux enfants de toutes conditions d’avoir accès au savoir.

C’est grâce entre autres à l’appui efficace de la franc-maçonnerie et de francs-maçons que les lois dites éthiques – dépénalisation partielle de l’IVG, mariage pour tous, euthanasie – ont été mises en œuvre. ("gras" de Belgicatho)

Il est temps d'aborder les questions qui fâchent

Malheureusement aujourd’hui, la franc-maçonnerie regarde son nombril, à l’exception notable de la philanthropie. Pour prendre trois exemples : des Sœurs et des Frères francs-maçons agissent pour fournir des logements à des SDF et des femmes battues, initient des campagnes de solidarité, comme tout récemment envers le Liban, ou encore d’autres Sœurs et Frères tiennent des permanences dans des quartiers défavorisés afin d’aider les habitants dans leurs démarches administratives. Tout cela se fait dans la discrétion et sans aucune discrimination. Mais, on ne peut pas en dire autant du travail de réflexion des Loges.

Le psychodrame de la mixité au Grand Orient de Belgique étant en principe clos, ses Loges et aussi celles des autres Obédiences, vont-elles enfin sortir de leur confortable léthargie pour aborder les "questions qui fâchent", c’est-à-dire les véritables enjeux de notre société en pleine mutation ? On peut en douter, à moins qu’il y ait un solide électrochoc.

La franc-maçonnerie a cependant tous les atouts en mains. Et c’est aujourd’hui l’occasion pour qu’elle se penche sur cette question essentielle, d’autant plus qu’elle dispose de grandes compétences parmi ses membres et surtout qu’elle a la méthode pour générer des échanges d’idées en toute discrétion, librement et dans la sérénité, qui peuvent par après être diffusées dans le monde que nous appelons profane. C’est cela le véritable secret maçonnique qui n’a rien à voir avec le sempiternel "complot judéo-maçonnique" !

De nouveaux défis

Alors qu’attend-on ? Sans doute, sommes-nous trop vieux ? La moyenne d’âge des Loges les fait ressembler à des clubs du Troisième âge. Conclusion : la franc-maçonnerie n’intéresse plus les jeunes, bien qu’heureusement il y en a encore quelques-uns qui franchissent le pas de l’initiation.

La multiplication des Obédiences maçonniques commencée depuis la fin de la Seconde guerre mondiale et accentuée dès le début du XXIe siècle ne contribue pas à une diversité fructueuse, mais est au contraire source de conflits stériles. C’est une question essentielle à résoudre entre francs-maçons.

Les francs-maçons doivent-ils moderniser leurs méthodes de travail ? Oui, incontestablement, mais sans renoncer aux traditions qui sont leur patrimoine. Jean Jaurès – qui n’était pas franc-maçon – disait : "De la tradition, il faut garder la flamme, non la cendre".

Les francs-maçons doivent-ils plus s’ouvrir au monde profane ? Oui, incontestablement, mais en lui apportant la pierre qu’ils taillent durant tout leur parcours maçonnique afin de construire le temple de l’humanité. En langage courant : les francs-maçons doivent contribuer avec efficacité à la profonde réforme de la Société humaine et aussi de la franc-maçonnerie, pour servir et pour survivre.

Vaste programme qui nécessite une forte volonté, on en conviendra !

Commentaires

  • Comment ne pas voir que à travers l'avortement, l' "euthanasie", le "mariage" homosexuel, les manipulations de la fécondité, les grossesses pour abandon, le transhumanisme, entre autres choses, toutes les franc-maçonneries à travers un "cheminement initiatique" s'opposent violemment non pas aux christianismes mais aux catholicismes.
    C'est en particulier toute l'éthique sexuelle (mais pas seulement) qui est contestée.

  • La FM n'a qu'une seule raison d'être : la destruction de l'Eglise Catholique . C'est normal elle est au service, même si beaucoup de franc-maçons l'ignorent, de l'ennemi du genre humain.

  • Effectivement Nathalie, je ne suis pas F.:M.: mais un frère maçon du 30ème degré (chevalier Kaddosh) ne faisait aucun mystère de la composante satanique importante de sa loge. Mais cela est soigneusement dissimulé aux autres frères, en particulier aux impétrants, pour ne laisser apparaître que la surface la plus lisse de la maçonnerie.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel