Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Comment les sanctuaires chrétiens ont façonné nos territoires 

IMPRIMER
De Xavier Darcos sur Canal Académies :

Chers amis, chers auditeurs,

En ce mois de janvier, le médiéviste André Vauchez nous invite à découvrir les lieux saints du christianisme qui se sont développés en marge de la pratique paroissiale. Ces sanctuaires germèrent à la faveur de la diffusion du culte des reliques puis de la floraison des apparitions ou des images miraculeuses. Certains bénéficiaient d’une renommée européenne. D'autres rayonnaient plus modestement à l’échelle locale. Tous agrégeaient des fidèles de différents horizons qui venaient y chercher les grâces spécifiques dont ils avaient besoin. Depuis une vingtaine d’années, les historiens s’attachent à dresser l’inventaire de ces sanctuaires. En Italie, plus de 3000 sites ont été identifiés, grâce à l'impulsion donnée par Giorgio Cracco et André Vauchez. Les travaux sont en cours pour la France, sous la direction de Catherine Vincent, avec le concours de l’Académie des inscriptions et belles-lettres. Ils sont terminés aux Pays-Bas. Ces efforts collectifs font émerger un réseau de grande ampleur qui contribua à la construction d’un espace chrétien en Occident, avec des pôles d'attraction multiples, parfois éphémères. Ils révèlent un pan longtemps sous-estimé de la pratique religieuse, qui laissait la part belle à l’initiative personnelle. 
 
Bonne écoute !
 
Xavier Darcos
Chancelier de l’Institut de France

L'entretien de la semaine
_______________________

 
Comment les sanctuaires chrétiens ont-ils façonné nos territoires ? 
Histoire d’un réseau multipolaire 

De Rome à Rocamadour, de Jérusalem à Compostelle, de Tours à Notre-Dame de Lorette... Les sanctuaires chrétiens attirent les pèlerins, en quête d'une grâce, auprès d’un objet tangible : une relique, une image ou une source miraculeuse. Ils autorisent une dévotion plus libre que le cadre familier des églises paroissiales. Des travaux récents ont permis de prendre la mesure de ce pan longtemps sous-estimé de la pratique religieuse. Ils dessinent un réseau dense constitué de pôles majeurs mais surtout d’innombrables sanctuaires locaux. André Vauchez, membre de l’Académie des inscriptions et belles-lettres, explique comment ces lieux ont construit l’espace chrétien en Occident, entre le IVᵉ et le XVIᵉ siècle.

Écouter

 
À Lorette, en Italie, la plus extraordinaire relique de la chrétienté
L’académicien Yves-Marie Bercé présente l’histoire du pèlerinage à la Sainte Maison de la Madone

Écouter

 
La spiritualité médiévale autour de saint Michel 
et le Mont-Saint-Michel, avec André Vauchez, de l’Académie des inscriptions et belles-lettres
Longtemps déconsidérée, la spiritualité médiévale est bien plus riche qu’on ne le croit : entre le VIIIᵉ siècle et le XIVᵉ siècle, elle s’exprime de multiples façons. André Vauchez, membre de l’Académie des inscriptions et belles-lettres, évoque pour nous cette spiritualité tout en s’intéressant particulièrement au culte rendu à saint Michel.

Écouter

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel