Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La conversion de la Russie

IMPRIMER

Du Père Simon Noêl osb sur son blog :

La Conversion de la Russie

L'actualité nous incite à reparler de Fatima. Rappelons d'abord ces paroles de notre Mère du Ciel le 13 juillet 1917 : Le Saint-Père me consacrera la Russie, qui se convertira et un temps de paix sera donné au monde. Saint Jean-Paul II a fait en 1984 une consécration du monde à la Sainte Vierge et celle-ci a été faite aussi dans l'univers entier par les évêques. Une question demeure discutée : a-t-il fait une mention implicite de la Russie dans sa manière de s'exprimer ? En tout cas, en 1989, le mur de Berlin cesse d'exister, et deux ans plus tard l'URSS s'effondre. Est-ce là une première réponse du ciel ? Il me semble que oui.

Mais avec seulement ses 2% de pratique religieuse mensuelle, avec son taux d'avortements plus élevé qu'en occident, avec maintenant son attitude belliqueuse et sa guerre fratricide, on peut affirmer que la Russie ne s'est pas encore convertie. Il faut donc continuer à prier pour la conversion de la Russie et la paix universelle, promises par Notre-Dame.

Une prophétie privée doit avoir les mêmes caractéristiques qu'une prophétie biblique. Elle peut avoir plusieurs sens et elle peut de même se réactualiser à plusieurs reprises dans l'histoire. Nous avons tant prié, dans ma jeunesse, pour la conversion de la Russie communiste athée. Mais, notons-le, ce que la Sainte Vierge a demandé, ce n'est pas la conversion d'un système idéologique abstrait, mais la conversion d'un pays. Et de ce fait sa demande redevient actuelle.

Les évêques catholiques latins ukrainiens ont récemment demandé au pape de consacrer la Russie et l’Ukraine au Cœur Immaculé de Marie. C'est un signe providentiel. Ce n'est pas l'OTAN qui sauvera l'Ukraine, mais une intervention céleste. Qui sait ? Certes cette guerre fratricide entre chrétiens est horrible et on ne peut que la désapprouver et soutenir tous les efforts diplomatiques pour y mettre fin. Mais la Providence permet le mal pour qu'en sorte du bien. La situation peut devenir tellement apocalyptique et insoutenable, car le danger d'un recours aux armes nucléaires et une extension du conflit sont possibles. Dans ce cas il n'y aura plus que la solution surnaturelle : une consécration de la Russie faite dans toute l’Église au Cœur Immaculé de Notre-Dame. La Russie redeviendra alors un pays vraiment chrétien et le miracle de la paix mondiale et un nouveau départ pour l'évangélisation seront possibles. Telle est notre espérance, ouverte par le message de Fatima.

Mais pourquoi une consécration de la Russie et de l'Ukraine ? Tout simplement parce que Kiev est le berceau de la Russie chrétienne, avec le baptême de Saint Vladimir. L’État dont il était le monarque s'appelait la Rus, et son baptême concernera aussi bien l'histoire de l'Ukraine que celle de la Grande Russie. Russes et Ukrainiens sont frères et sont appelés à l'amour des ennemis et au pardon et la réalisation de cette « utopie » sera un miracle applaudi par toutes les nations du monde. Relisons ce que Soljénitsine a écrit sur les relations entre Russes et Ukrainiens.

Et l'avenir de l’œcuménisme dans tout cela ? C'est le secret de Dieu. Pourquoi ne pas espérer aussi comme fruit de notre prière, l'unité rétablie entre tous les chrétiens, unité comme Dieu la voudra et quand Dieu la voudra, selon les propos pleins d'espérance et de foi de l'abbé Couturier ? Dans la ligne du dernier concile, pourquoi ne pas envisager un rétablissement formel de l'unité et de la communion sacramentelle entre Rome et Moscou, l’Église russe gardant sa liturgie et ses traditions spirituelles propres, qui sont un trésor indéniable que nous pouvons nous aussi découvrir.

Un dernier point. Fatima est une révélation privée, devant laquelle tous sont libres d'adhérer ou non. On ne peut avoir de certitude absolue en ce qui concerne les apparitions. Mais quand on sait la prudence consommée de l’Église face à ces phénomènes, le fait que ceux de Fatima aient été, après des années d'examen minutieux, reconnus comme d'origine surnaturelle, le fait que quatre papes successifs se soient rendus en pèlerinage à la Cova da Iria, nous donne une certitude morale très haute en ce qui concerne la véracité de la prophétie reçue alors par les trois petits bergers.

Quoi qu'il en soit la parole de Notre-Seigneur quant à elle demeure infaillible : Demandez et vous recevrez.

Note : Nous avions écrit cet article le 14 mars. La nouvelle est tombée ce 15 mars. Le Saint-Père consacrera l'Ukraine et la Russie le 25 mars prochain. Deo gratias et Mariae.

Commentaires

  • La Vierge a demandé à Fatima que tous les évêques du monde rassemblés par le Pape consacre la Russie à son Coeur Immaculé. Il ne s'agit donc pas d'une simple bénédiction papale.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel