Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Nigeria : des prêtres et des villageois enlevés par des bandits

IMPRIMER

Une dépêche de l'Agence Fides :

AFRIQUE/NIGERIA - Un troisième prêtre enlevé au Nigeria en mars ; 44 autres personnes enlevées avec lui

29 mars 2022

Abuja (Agence Fides) - Le Père Leo Raphael Ozigi est le troisième prêtre catholique enlevé en mars au Nigeria. Le père Ozigi, curé de l'église Sainte-Marie, dans le village de Sarkin Pawa, dans la zone de gouvernement local de Munya, dans l'État du Niger (dans la Middle Belt, la zone centrale qui sépare le nord majoritairement musulman du sud majoritairement chrétien), a été enlevé avec 44 autres villageois par des bandits dans la soirée du dimanche 27 mars.

"Le père Leo Raphael Ozigi a été enlevé alors qu'il rentrait à Gwada depuis Sarkin Pawa après l'office du dimanche", a confirmé le secrétaire de la section de l'État du Niger de l'Association chrétienne du Nigeria (CAN), le pasteur Raphael Opawoye.

Le village où le prêtre a été enlevé avec d'autres villageois est l'un des six villages attaqués entre le samedi 26 et le dimanche 27 mars dans la zone de gouvernement local de Munya. Les bandits sont arrivés en grand nombre et ont envahi l'axe routier Kuchi/Chibani, attaquant et pillant les villages situés le long de la route, dont les habitants ont été contraints de fuir. Les attaques dans l'État du Niger se sont poursuivies hier, 28 mars, lorsque les bandits ont attaqué le village de Kabo dans la zone de gouvernement local de Gurara, où au moins trois personnes ont été tuées. Début mars, les autorités locales ont déclaré que plus de 200 bandits avaient été tués lors d'une série d'affrontements avec les forces de sécurité.

Outre le père Ozigi, deux autres prêtres ont été enlevés au Nigeria en mars, tous deux dans l'État septentrional de Kaduna : Le père Joseph Akete Bako, pasteur de l'église St John, à Kudenda, dans la zone de gouvernement local de Kaduna Sud, enlevé dans la nuit du 8 mars lors d'un assaut contre la maison paroissiale au cours duquel une personne a été tuée (voir Fides 9/3/2022) et le père Felix Zakari Fidson, du diocèse de Zaria, enlevé le 24 mars (voir Fides 25/3/2022).
(L.M.) (Agence Fides 29/3/2022)

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel