Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La culture de mort à son top niveau en Angleterre et au Pays de Galles

IMPRIMER

De Vatican News :

Record d’IVG au Royaume-Uni : les évêques appellent à mieux soutenir les mères

Le Royaume-Uni enregistre un chiffre record des avortements : l’on en recense 109 836 depuis six mois, soit une augmentation de 4 000 par rapport à 2019, pour la même période. Les évêques britanniques ont réagi.

La conférence épiscopale d’Angleterre et du Pays de Galles exprime «tristesse et regrets profonds» dans un communiqué publié sur son site internet, au sujet du nombre record d’avortements au Royaume-Uni.

Selon les données publiées en juin dernier par le ministère de la santé et de la protection sociale, 109 836 avortements ont été pratiqués sur des résidentes britanniques et galloises au cours des six premiers mois de l'année (confinement inclus), ce qui représente une augmentation de plus de 4000 IVG par rapport à 2019, pour la même période.

«Il est extrêmement décevant qu'autant de mères aient eu le sentiment de ne pas pouvoir poursuivre leur grossesse; nous espérons que les femmes recevront le soutien réel dont elles ont besoin pour avoir des enfants, quelles que soient les circonstances», font savoir les évêques.

Ce chiffre est le plus élevé jamais atteint au Royaume-Uni, où l'avortement est légal depuis 1967. Selon l'Institut Iona, qui promeut le rôle de la famille dans la société et qui qualifie ce bilan semestriel de «choquant», un enfant sur quatre est avorté.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel