Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les Eglises face à la persécution des chrétiens en Orient : un silence dramatique

IMPRIMER

Lu sur Kathnet :

Le silence sur la persécution des chrétiens en Orient est vraiment dramatique

15 octobre 2020

La chercheuse allemande sur l'Islam Suzanne Schröter accuse les Eglises de ne pas critiquer suffisamment l'Islam

Berlin (kath.net)

Dans une interview accordée à la "Jüdische Allgemeine", la chercheuse allemande sur l'islam, Susanne Schröter, a accusé les Eglises en Allemagne d'agir de manière beaucoup trop peu critique et trop réservée envers l'islam. (...) Mme Schröter, professeur à l'Institut d'ethnologie de l'Université Goethe de Francfort-sur-le-Main et directeur du Centre de recherche sur l'Islam mondial, a rappelé dans ce contexte que, lors d'un cercle de dialogue à Francfort il y a quelque temps, un pasteur protestant a présenté la Constitution de Médine comme un modèle nouveau et prometteur de coopération interreligieuse. Cet ordre de l'an 622 promouvait une société à deux vitesses, dans laquelle les musulmans étaient présentés comme de vrais croyants, les tribus juives étant expulsées et une même massacrée. Selon Schröter, cela a cependant été reçu sans aucune critique dans ce cercle.

La chercheuse islamologue a également critiqué dans le journal le comportement du président du conseil de l'EKD (Evangelische Kirche in Deutschland), Heinrich Bedford-Strohm, et du cardinal Reinhard Marx lors de leur visite à la mosquée Al-Aqsa de Jérusalem, lorsqu'ils ont caché leurs croix épiscopales. "Avec toute ma sensibilité culturelle, je crois qu'il n'est pas mauvais de défendre ses propres valeurs, et cela peut être aussi le port de la croix dans une mosquée". Selon M. Schröter, il est un peu triste qu'il n'y ait pas d'engagement envers sa propre tradition. "À Jérusalem, les dirigeants de l'Église ont posé un signe qui a été interprété - probablement aussi par les musulmans - en vertu duquel leur propre foi n'était pas vraiment prise en considération à part entière".

M. Schröter est également très critique à l'égard du silence sur la persécution des chrétiens dans les pays musulmans par les représentants de l'Église. "Le silence sur la persécution des chrétiens en Orient est vraiment dramatique. Je ne comprends pas cela. Pourquoi rester silencieux à ce sujet ? Les Eglises élèvent toujours la voix lorsque des injustices sont commises à l'encontre des musulmans. C'est correct. Mais maintenant, les chrétiens sont expulsés de force des pays orientaux - et les juifs aussi, d'ailleurs - et elles se taisent à ce sujet". Selon M. Schröter, les chrétiens sont massivement persécutés dans presque tous les pays islamiques. Leur nombre et celui des Juifs ne cessent de diminuer, la construction d'églises est rendue plus difficile ou interdite. La justification de ce silence est souvent avancée en raison du fait que les Eglises ici ne veulent pas ajouter de l'huile sur le feu et rendre la tâche encore plus difficile aux frères et sœurs de foi discriminés.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel