Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

France : mobilisation pour empêcher le vote d'une loi autorisant l'avortement à 14 semaines

IMPRIMER

Vous souvenez-vous de la proposition de loi pour un avortement à 14 semaines ? 

Cette proposition de loi inventée et soutenue par la députée extrémiste Albane Gaillot (à gauche sur la photo), avait été retirée en février 2021 grâce, notamment, à VOTRE mobilisation. 

Cette loi revient aujourd'hui sur la table. Le sinistre Christophe Castaner, aujourd'hui patron de la majorité à l'Assemblée Nationale, projette même de l’adopter avant la fin du quinquennat ! Elle sera à l'ordre du jour dès fin novembre 2021. 

Tout avortement est une atrocité, et plus il est tardif plus celle-ci est manifeste.

  • L’avortement à 14 semaines c’est disséquer le bébé pour le sortir du ventre.
  • Le fœtus à 14 semaine est un être humain au visage déjà bien dessiné, des expressions faciales et des réflexes, des empreintes digitales… Il commence même à sucer son pouce ! 

Il est donc bien plus difficile de l’éliminer… Opposé à cette loi, le Professeur Israël Nisand affirme : 

« La tête du fœtus à 14 semaines est ossifiée et il faut l'écraser ». 

Ce n'est pas gagné pour la bande à Albane Gaillot. Le président de la République et le Syndicat national des gynécologues-obstrétriciens de France (Syngof) sont opposés à cette proposition de loi. 

NOUS AVONS UNE CHANCE DE FAIRE RECULER CETTE PROPOSITION DE LOI.  

Avec vous, la Marche pour la vie prépare une mobilisation inédite :

  • Un happening géant devant l’Assemblée Nationale (pour rejoindre l'organisation, engagez-vous à Génération pro-vie)
  • Une pétition nationale pour demander la suppression immédiate de cette proposition de loi (elle sera en ligne très rapidement)
  • Un débat entre Aliette Espieux, porte-parole de la Marche pour la vie, et Albane Gaillot, si cette dernière l’accepte enfin.
  • Une lettre ouverte à Emmanuel Macron 
  • Un manifeste de 343 jeunes femmes opposées à cette loi destructrice 

Allonger le délai de l’avortement c’est multiplier le nombre de victimes, et annihiler encore et toujours les consciences !

Vous ne les laisserez pas faire !

> Faites circulez la date de la PROCHAINE MARCHE POUR LA VIE : Dimanche 16 janvier 2021 

> Engagez-vous dans la génération pro-vie qui organise des actions toute l'année 

> Soutenir financièrement la Marche pour la vie / même 2 ou 3 euros, c'est déjà beaucoup pour défendre la vie humaine ! 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel