Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Michel Schooyans R.I.P.

IMPRIMER

D'

Professeur émérite de l’Université Catholique de Louvain, Michel Schooyans n’est plus

Mgr Michel Schooyans s’est éteint mardi 3 mai à l’âge de 91 ans. Prélat d’honneur du pape, il était membre de plusieurs académies pontificales.

Photo extraite de son site internet

Originaire de Braine l’Alleud, il a été ordonné prêtre pour l’archidiocèse de Malines-Bruxelles en 1955. Il devient docteur en Philosophie à l’Institut supérieur de Philosophie de l’Université catholique de Louvain (1958), docteur en philosophie et Lettres de la Faculté de Philosophie et Lettres de l’UCL (1960) et docteur en Théologie à la Faculté de Théologie de l’Université catholique de Lisbonne (1978).

Il a mené une partie de sa carrière d’enseignant à l’université pontificale catholique de São Paulo (PUC-SP), au Brésil (1959 à 1969) où il exerçait également un ministère paroissial dans un quartier déshérité de la mégalopole. Dans le même temps, à partir de 1964, il était professeur à l’Université Catholique de Louvain. Il y enseigne la philosophie politique, les idéologies contemporaines, la morale sociale et les problèmes démographiques, thèmes sur lesquels il a écrit une vingtaine d’ouvrages. Souvent invité dans différentes universités d’Amérique latine et d’ailleurs, il a développé cette analyse qui se retrouvait dans ces ouvrages*.

 « Désormais, la souveraineté des nations n’est plus qu’une simple façade » osait-il répondre
aux questions posées par l’agence Zenit en 2009.

Rencontre entre Mgr Michel Schooyans et le pape Jean-Paul II (photo extraite de son site internet)

Ces dernières années, Mgr Schooyans restait professeur émérite de l’Université catholique de Louvain, à qui il a donné ses archives (correspondances, etc). Il était membre de l’Académie pontificale des sciences sociales du Saint-Siège, membre de l’Académie pontificale pour la vie, ainsi que de l’Institut royal des relations internationales de Bruxelles.

(d’après Wikipedia)

Michel Schooyans, le goût de la vie

*Michel Schooyans a notamment publié:

  • « La face cachée de l’ONU » (2000)
  • « Le terrorisme à visage humain » (2006)
  • « Les idoles de la modernité » (2010)

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel