Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Un archiviste du Vatican critique un nouveau livre sur Pie XII et les juifs

IMPRIMER

De katholisch.de :

Un archiviste du Vatican critique un livre sur Pie XII et les juifs

6/12/2022

ROME - Il estime qu'il est condamnable d'utiliser les documents mis à disposition par le Vatican pour ensuite en faire un compte-rendu erroné : L'archiviste du Vatican Johan Ickx critique vivement un livre récent sur Pie XII - et défend le pape Pacelli.

L'archiviste du Vatican et historien flamand Johan Ickx a critiqué le livre sur le pape Pie XII publié cette année par le sociologue américain David Kertzer. Il trouve condamnable d'utiliser les documents mis à disposition par le Vatican pour ensuite en faire un compte-rendu erroné, a déclaré Ickx mardi aux journalistes. Le livre de Kertzer "The Pope at War : The Secret History of Pius XII, Mussolini and Hitler" jette une lumière très critique sur la volonté d'aide du Vatican envers les juifs pendant la Seconde Guerre mondiale. Il devrait être publié en allemand en 2023.

Il n'est pas vrai, selon Ickx, que le Vatican n'a aidé que les juifs baptisés. Il existe également des cas de juifs non baptisés qui ont été sauvés grâce à l'intervention de la Secrétairerie d'Etat du Vatican, a affirmé l'historien du Vatican. En fin de compte, il s'agissait de nombreux juifs baptisés à partir de 1938, car sinon ils seraient passés complètement à travers les mailles du filet de l'aide.

Pie  XII n'a pas gardé le silence sur les crimes.

Ickx a défendu une nouvelle fois l'action du pape Pie XII, qui a dirigé l'Eglise catholique de 1939 à 1958. Celui-ci n'aurait pas gardé le silence sur les crimes si cela n'avait pas été nécessaire en raison des efforts diplomatiques. Selon lui, il existe de nombreux discours à l'époque de la Seconde Guerre mondiale, il faut les lire correctement. Déjà à l'époque où il était "ministre des Affaires étrangères" du Vatican dans les années 1930, Eugenio Pacelli avait clairement indiqué qu'il fallait aider le plus grand nombre possible de Juifs.

L'archiviste du Vatican a réaffirmé sa volonté de transparence absolue en ce qui concerne les documents relatifs à la Seconde Guerre mondiale. Le reproche récurrent selon lequel tout n'est pas accessible ou que quelque chose est caché est faux. Mais il est important d'évaluer les documents avec prudence et dans leur contexte. Ainsi, le fait de ne considérer que les documents d'un seul pays pourrait conduire à des conclusions erronées. Des documents de 30 à 35 pays concernant les années de guerre sont archivés.

Depuis l'annonce de l'ouverture des archives du Vatican sur le pontificat de Pie XII par Benoît XVI (2005-2013), les collaborateurs des archives du Vatican ont préparé le matériel pendant neuf ans afin que les chercheurs en histoire puissent travailler avec. L'ouverture des archives par le pape François a suivi en 2020. Selon les informations, tous les documents du pontificat de Pie XII datant de 1939 à 1948 ont été numérisés et sont accessibles. (KNA)

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel