Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Quand un sociologue prône le recours à la Tradition

IMPRIMER

Du site de l'Harmattan :

LE RECOURS À LA TRADITION

La modernité : des idées chrétiennes devenues folles

Michel Michel - Préface de Fabrice Hadjadj

Collection : Théôria

Livre papier : 29 €     JE COMMANDE

Version numérique : 22,99 €   JE TÉLÉCHARGE LE PDF

DETAILS

Dans une modernité en déroute, l'auteur, sociologue, appelle au recours à la Tradition, celle du pérennialisme. Non pas par nostalgie, mais parce que les principes qui fondent le monde moderne (individualisme, croyance au Progrès, « désenchantement du monde » rationaliste) sont, pour paraphraser Chesterton, des « idées chrétiennes devenues folles ». À bien des égards la modernité est la fille révoltée du christianisme. C'est pourquoi il a été plus facile à l'Église « d'aller aux barbares » que de résister à ses propres hérésies. À la fin du XXe siècle, la pastorale ne s'est pas contentée de « s'adapter » au monde, mais semble s'être massivement ralliée à la modernité. Le monde passe ; aussi le ralliement de l'Église à la « religion séculière » prométhéenne qui nous domine est le plus inefficace parce que cette religion est en déclin. La Tradition n'est pas le culte des cendres, mais la préservation du feu. Avec la postmodernité, y recourir est la plus probable arche de salut pour passer le naufrage annoncé.

  • Date de publication : 17 juin 2021
  • Broché - format : 13,5 x 21,5 cm • 288 pages

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel