Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Une lecture africaine du motu proprio « Traditionis Custodes »

IMPRIMER

Mgr_Pascal_N'KOUE_archeveque_de_Parakou.jpgDe Mgr Pascal N’Koué, archevêque de Parakou au Bénin, dans son bulletin diocésain du mois d’août:

« Le Pape François, le 16 juillet 2021, a publié un motu proprio : ‘’ Traditionis custodes’’ sur la forme extraordinaire du rite latin. Je crois que ce texte est à lire à la lumière de l’encyclique ‘’Fratelli tutti’’. Un seul troupeau, un seul Pasteur. Les deux formes liturgiques doivent nous aider à cohabiter pacifiquement et nous enrichir mutuellement. Je célèbre les deux formes. Aucun problème. C’est le cœur de l’homme qui est malade et qu’il faut soigner. »

Ref. Lire Traditionis custodes à la lumière de Fratelli tutti…

JPSC

Commentaires

  • J'adore cet humour pince-sans-rire qui consiste à relever simplement les incohérences.

  • Comme vous, je savoure cette forme d'esprit. Mais l'auteur de Fratelli tutti pouvait-il s'attendre à ce que son texte soit pris comme référence pour justifier ce souci d' "enrichissement mutuel" ?

    Réaction d'autant plus intéressante qu'elle vient d'un évêque africain... que les idéologues ne pourront donc pas taxer de nostalgique. D'ailleurs il suffit de fréquenter la messe célébrée selon le titre traditionnel pour s'apercevoir de ce beau reflet de la catholicité.

    Une autre réponse intéressante: celle de Mgr Cordilione (le bien nommé), archevêque de San Francisco, qui a décidé de célébrer la messe traditionnelle une fois par mois, à partir du dimanche qui vient...

    Il faut toujours des braves pour ouvrir une brèche. Soyons optimistes!

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel