Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Informations sur le blog

  • Profanation pornographique de l'autel de l'église de Bree (Limbourg)

    IMPRIMER

    Un couple nu se livre à des relations sexuelles, adossé à l'autel d'une église, et se filme avec complaisance. Ensuite, la séquence filmée (qualifiée de "video porno") est diffusée sur les réseaux sociaux. Il s'agit clairement de profaner ce qu'il y a de plus saint pour les catholiques, le lieu où est célébrée l'Eucharistie, tout en outrageant la foi des fidèles mais cela n'est pas clairement dénoncé ni n'a l'air d'émouvoir grand monde. Tout au plus souligne-t-on l'inconvenance de la chose. Le Parquet "sermonne" les auteurs, la Fabrique d'église est prête à pardonner, moyennant une conversation préalable... Mais de qui se moque-t-on ? Et que pense et dit l'évêque de Hasselt face à cet outrage à la sainteté d'un lieu consacré ? Et une cérémonie de réparation de ce sacrilège abominable est-elle prévue ? Et qu'aurait-on dit s'il s'était agi d'une synagogue ou d'une mosquée ?

    Lu sur Metro :

    Sextape à l’église de Brée: «Nous sommes prêts à leur pardonner»

    5/11/2021

    Les deux suspects d’une sextape tournée dans l’église Saint-Michel de Bree, dans le Limbourg, ont été identifiés, a indiqué jeudi le parquet limbourgeois. La police locale avait ouvert une enquête la veille pour diffusion de matériel pornographique et outrage public aux mœurs.

    La vidéo porno, tournée dans le lieu de culte, a fait le tour des réseaux sociaux. Entre-temps, la police a pu identifier et interroger les deux suspects. Ceux-ci ont reconnu les faits. L’homme et la femme en question ont eu des rapports sexuels alors qu’ils se trouvaient devant l’autel. La fabrique d’église a porté plainte.

    Une médiation pénale

    « Immédiatement après leur audition, les deux suspects ont été déférés devant un magistrat du parquet. Ce dernier les a sermonnés et leur a imposé une procédure de médiation pénale en concertation avec le service des maisons de justice. Ils doivent tous deux suivre une formation qui les fait réfléchir sur les faits commis et leur impact », explique le magistrat de presse, Jeroen Swijsen.

    « D’autre part, cette procédure fait appel à un assistant de justice qui contacte les auteurs et les victimes en vue de parvenir à un accord. Ainsi, un signal clair est envoyé à la société et aux suspects en mettant l’accent sur la réparation du préjudice pour les victimes », souligne le parquet du Limbourg.

    Le pardon à une condition

    « Cela dépasse toutes les limites de la décence, du respect et de la raison », avait déclaré Ernest Essers, président de la fabrique de l’église Saint-Michel. Aujourd’hui, il est prêt à écouter ce que le couple a à dire, mais pas sans condition. « Nous sommes prêts à leur pardonner. Mais une conversation doit d’abord avoir lieu, au cours de laquelle nous leur ferons comprendre que leurs actes dans notre église étaient totalement inacceptables », a-t-il indiqué à nos confrères du Nieuwsblad.

  • Et si vous apportiez votre aide à belgicatho ?

    IMPRIMER

    Rassurez-vous : nous n'allons pas vous demander d'argent. Belgicatho est un service gratuit où vous ne serez jamais harcelés pour solliciter une aide financière. Nous prenons en charge le peu que cela nous coûte et c'est avec plaisir que nous vous en faisons cadeau.

    Là où nous attendons votre aide, c'est pour diffuser notre travail. Chaque jour, nous sommes sur la brèche pour collecter des informations susceptibles de vous intéresser et de nourrir votre réflexion. Ce travail nous coûte du temps, des efforts et des sacrifices pour ne pas délaisser le blog. En retour, la chose que vous pourriez faire serait de partager avec d'autres personnes de votre famille, de vos proches, de votre entourage et de vos relations ce que nous publions sur belgicatho. Si vous êtes abonnés à la newsletter, vous pourriez la "forwarder" à des personnes susceptibles d'être intéressées par nos contenus. Vous pourriez aussi relayer nos publications sur les réseaux sociaux (twitter, facebook...). Ainsi, grâce à votre concours, l'audience de belgicatho pourrait s'étendre et toucher un plus large public.

    Merci d'avance pour votre coopération active.

  • Dix ans déjà !

    IMPRIMER

    2021_01_19_09_36_56_Greenshot.png

    Cela fait dix ans que belgicatho prend journellement son tour de veille. C'est en janvier 2011 que tout a commencé. Il s'agissait alors de monter au créneau pour rétablir la vérité et apporter notre soutien quand Benoît XVI était sous le feu incessant des attaques médiatiques et quand Mgr Léonard devenu archevêque de Malines-Bruxelles pourfendait bravement le politiquement et culturellement correct. Depuis lors, la situation a évolué mais l'orientation du blog est restée la même, vigilante et critique à l'égard d'un monde et d'une Eglise malheureusement à la dérive. Depuis 2011, quotidiennement, nous rassemblons les informations publiées çà et là qui nous paraissent aptes à éclairer le jugement et nourrir la réflexion pour les livrer à nos lecteurs. Cette publication est ainsi la 21.896ème que nous leur fournissons. Plus de 800 personnes sont abonnées à la newslletter qui est livrée chaque jour dans leur boîte électronique. La moyenne des visites quotidiennes effectuées sur belgicatho est de 500 environ. C'est probablement dérisoire mais dans le contexte belge actuel ce n'est sans doute pas tout à fait insignifiant. C'est aussi gratuit : jamais un appel de fonds n'a été lancé pour soutenir une activité qui est totalement désintéressée. Nous continuerons, bien sûr, tant qu'il nous sera donné de pouvoir le faire, avec le soutien moral et spirituel de tous nos amis. 

  • Nos voeux pour 2021

    IMPRIMER

    unnamed (1).jpg
    (comète, détail de l'Adoration des Mages de Giotto)
     

    L'équipe de BELGICATHO vous adresse ses meilleurs voeux pour 2021.

    Que cette année nouvelle soit riche en grâces.

    Puisse l'étoile de Bethléem continuer à briller au milieu de notre nuit après tous ces sombres moments vécus au cours de l'année écoulée.

    Qu'elle rallume les feux de l'espérance et ravive les liens meurtris par l'éloignement et les séparations.

    Que, dans la confusion ambiante, elle nous garde vigilants et attentifs à interpréter avec justesse les signes des temps.

  • Pour Noël, le chemin que nous vous souhaitons

    IMPRIMER

    adorazione dei pastori | La Nativité italienne

    Niccolò di Pietro Gerini, Adoration des bergers, 1383.

    "... Nous vivons dans les réflexions, dans les affaires et dans les occupations qui nous absorbent entièrement et depuis lesquelles le chemin vers la crèche est très long.

    De multiples manières, Dieu doit sans cesse nous pousser et nous aider, afin que nous puissions sortir de l’enchevêtrement de nos pensées et de nos engagements et trouver le chemin qui va vers Lui.

    Mais pour tous, il y a un chemin. Pour tous, le Seigneur dispose des signes adaptés à chacun. Il nous appelle tous, pour que nous aussi puissions dire: Allons, «traversons», allons jusqu’à Bethléem – vers ce Dieu, qui est venu à notre rencontre.

    Oui, Dieu s’est mis en chemin vers nous. De nous-mêmes, nous ne pourrions le rejoindre. Le chemin dépasse nos forces. Mais Dieu est descendu. Il vient à notre rencontre. Il a parcouru la plus grande partie du chemin. Maintenant, il nous demande: Venez et voyez combien je vous aime."

    (Benoît XVI, homélie de la messe de minuit, 24 décembre 2009.)

    L'équipe de Belgicatho vous souhaite une belle et lumineuse fête de Noël

  • L'audience de belgicatho pour le mois de mai

    IMPRIMER

    Du 1er au 31 mai 2020 :

    140.478 pages ont été consultées par

    25.304 visiteurs.

    (Pour la même période, en 2019, 4.904 visiteurs avaient consulté 93.209 pages.)

    (google analytics)

    Ces chiffres sont intéressants et contrastent avec le peu de partages et de "like" que recueillent nos parutions sur notre page facebook; nos visiteurs ne sont probablement pas familiarisés avec les nouvelles habitudes qui ont cours sur les réseaux sociaux...

  • Les voeux de belgicatho pour la fête de Pâques

    IMPRIMER

    Il profumo della vita nuova

    Alors que nous sommes environnés par de tristes nouvelles et de sombres bilans,

    alors que nous pleurons des proches frappés par le coronavirus,

    alors que nous vivons confinés, séparés des êtres chers,

    alors que nous sommes privés des célébrations liturgiques dans nos églises et de l'accès aux sacrements,

    nous célébrons plus que jamais la victoire du Ressuscité, de la Vie sur la mort, de la Lumière sur les ténèbres,

    proclamant avec Jean Damascène :

    C’est le jour de la Résurrection,
    Peuples, rayonnons de joie !
    C’est la Pâque, la Pâque du Seigneur,
    De la mort à la vie,
    De la terre aux cieux,
    Christ Dieu nous a fait passer,
    Chantons l’hymne de la victoire !

    Et nous souhaitons de tout coeur à tous nos amis et visiteurs une sainte et lumineuse fête de Pâques,

    l'équipe de belgicatho

  • RDC : l'archevêque de Kinshasa encore sévère dans son message de Pâques après les élections

    IMPRIMER

    Lu sur le site web de la RTBF : 

    Ambongo 5cbcdc299978e253477b2bbb.jpg«L'archevêque de Kinshasa, l'un des voix de l'église catholique très influente en République démocratique du Congo, a estimé que les "récents événements socio-politiques n'ont pas beaucoup réalisé les rêves de notre peuple", dimanche dans son message de Pâques, trois mois après la première alternance à la tête de l'État.

    "Dans notre pays, nous célébrons cette fête dans un contexte où les désespoirs gagnent de plus en plus les cœurs des congolaises et de congolais", a déclaré l'archevêque de Kinshasa, qui conteste le résultat officiel de l'élection du 30 décembre 2018 et la victoire de l'opposant Félix Tshisekedi.

    L'archevêque a récemment déclaré que M. Tshisekedi "a été désigné par l'ancien président" Joseph Kabila, ce qu'affirme et dénonce aussi l'autre opposant Martin Fayulu qui revendique la victoire. "En même temps, nous sentons que nous devons le soutenir", avait ajouté l'archevêque de Kinshasa dans un entretien à Jeune Afrique après une tournée aux États-Unis et en Europe.

    "Il y a quelques temps, les espoirs de tout un peuple ont été brisés et sacrifiés sur l'autel des intérêts et calculs égoïstes de quelques personnes, créant ainsi frustration et découragement", a-t-il détaillé dans son message pascal. "Pire encore, nous constatons que les conditions d'une société de paix et de justice traînent encore à advenir", a-t-il ajouté. "Et les événements socio-politiques de ces derniers jours ne font qu'entretenir un climat d'incertitude pour un lendemain meilleur en RDCongo".

    Les récentes élections au sénat, entachées d'accusation de corruption, ont conforté la majorité parlementaire de l'ex-président Joseph Kabila, de même que l'élection des gouverneurs à la tête de 24 des 26 provinces.

    "Ne laissez pas la haine, le tribalisme, la corruption ainsi que ses effets, la division (...) gagner vos cœurs. Malheureusement, c'est vers cette direction que beaucoup veulent conduire le peuple congolais", a-t-il conclu.

    Le président Tshisekedi a assisté dimanche à la messe de Pâques dans la cathédrale Notre-Dame de Kinshasa en présence de l'ex-archevêque Laurent Monsengwo, une autre voix très critique du régime Kabila. "Que les médiocres dégagent", avait lancé Mgr Monsengwo début janvier 2018 après la répression sanglante d'une première marche catholique anti-Kabila. »

    Ref. RDC : l'archevêque de Kinshasa encore sévère dans son message de Pâques après les élections

    Le Medvedev de Kabila n’a aucune latitude qui lui permettre de faire longtemps illusion, même aux yeux de populations immatures. Combien de temps encore va durer cette supercherie qui ne trompe personne ?

     JPSC

  • Pause

    IMPRIMER

    Ce Vendredi Saint, temps de recueillement aussi sur ce blog qui interrompt son activité jusqu'à demain.

  • Nos voeux pour 2019

    IMPRIMER

    20369658_725544654319512_115406627868615056_o.jpg

    Puisse cette porte s'ouvrir sur une année 2019 pleine des grâces dont nous avons tant besoin pour poursuivre notre chemin dans la fidélité à notre foi au milieu des tribulations de ces temps difficiles.

    BELGICATHO présente à tous ses amis et lecteurs fidèles (ou occasionnels) ses meilleurs voeux pour une sainte et heureuse année 2019, dans la paix, la joie et la confiance.

  • BELGICATHO vous informe de sa conformité avec le règlement général sur la protection des données (RGPD)

    IMPRIMER
    Règlement général sur la protection des données (RGPD)

    Chère lectrice,

    Cher lecteur,

    Ceci est pour vous informer que nous avons mis à jour notre politique de confidentialité afin de nous conformer aux exigences du Règlement général sur la protection des données (GDPR) qui est la loi sur la protection des données de l’Union européenne qui est entrée en vigueur le 25 mai 2018.

    Le Règlement général sur la protection des données constitue le nouveau texte de référence européen en matière de protection des données à caractère personnel. ll renforce et unifie la protection des données de nos lecteurs résidents au sein de l’Union européenne.

    Ces changements n’affectent que les résidents de l’Espace économique européen (EEE), mais nous voulions que tout le monde sache ce que nous faisons.

    Les principaux objectifs du RGPD sont d’accroître votre protection.

    Notre engagement envers votre vie privée n’a pas changé : BELGICATHO ne conserve et n’utilise aucune de vos données personnelles (comme votre adresse email) qu'aux fins de vous contacter. Si vous nous avez transmis votre adresse email, elle n’est ni louée, ni vendue à des sociétés tierces et n’est utilisée que pour vous contacter.

    Il vous est d'ailleurs loisible, à tout moment, de vous désabonner de notre newsletter et de retirer ainsi votre adresse électronique de la liste de nos contacts.

    Nous restons dédiés à votre protection, à vos données, et à votre expérience sur BELGICATHO.

    Merci pour votre soutien à BELGICATHO,

    Si vous avez des questions ou des commentaires, merci de nous les indiquer ici ou en message privé par le formulaire de contact du site.

  • Belgicatho est au repos jusqu'au 30 mai

    IMPRIMER

    Pour diverses raisons, notamment techniques, le blog restera au repos jusqu'au 30 mai.

    Merci pour votre compréhension.