Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 4

  • Un martyr de la persécution anti-catholique au Mexique

    IMPRIMER

    Sur Zenit.org :

    jose_cropped.jpgLe martyrologe romain fait aujourd'hui mémoire de saint Joseph Marie Robles Hurtado, prêtre et martyr mexicain (1888-1927).

    Martyr au temps de la persécution anti-catholique, au Mexique, au début du XXe siècle, le P. Joseph Marie Robles Hurtado était né à Mascota, dans la province de Jalisco, au diocèse de Tepic.

    Curé de Tecolotlan, dans le diocèse d’Autlan, il est aussi connu comme le fondateur d’une congrégation religieuse apostolique féminine: les Sœurs du Cœur de Jésus-Sacrement. Il était en effet un fervent apôtre de la dévotion au Cœur du Christ, et pour la diffuser, il rédigea quelques livrets catéchétiques.

    Peu de temps avant son arrestation, il composa une poésie recueillant ses derniers désirs:

    “Je veux aimer ton Cœur, ô mon Jésus,

    De tout mon être.

    Je veux l’aimer avec passion,

    Je veux l’aimer jusqu’au martyre.

    De toute mon âme, je te bénis, 

    Ô Sacré Cœur qui es mien.

    Mais dis-moi: Parvient-on jamais

    A l’instant de l’heureuse et éternelle union?”

    Il fut reconnu "coupable" d’être prêtre catholique et apôtre, les soldats le conduisirent au lieu de son exécution, sans autre forme de procès. C’est à la Sierra de Quila qu’on le pendit, le 26 juin 1927.

  • Euthanasie : quand des parlementaires se réveillent

    IMPRIMER

    Apparemment, les projets visant à élargir l'euthanasie, notamment aux mineurs, et à restreindre l'objection de conscience, sont loin de faire l'unanimité. Philippe Moureaux lui-même avoue être partagé et, au sein de la mouvance libérale, plusieurs mandataires font part de leurs réticences (LaLibre.be) :

    Le débat divise aussi les libéraux. Ainsi, plusieurs sénateurs - Gérard Deprez, vice-président du MR, ancien président du PSC, président du MCC mais aussi Marie-Christine Marghem, également étiquetée MCC de même que des élus régionaux MR - disent leur réticence à l’égard des propositions déposées. C’est surtout le procédé parlementaire qui irrite Gérard Deprez : "J’ai signé ce texte parce que je considère que c’est une matière à ce point fondamentale et grave qu’il faut prendre le temps d’un débat serein. Je suis radicalement contre tout forcing parlementaire et radicalement contre toute manœuvre qui viserait à fixer un délai dans lequel on doit conclure."

    Le texte cite notamment Nicolas Sarkozy : "Laissons la place au dialogue entre le malade, sa famille et le médecin. On n’est pas obligé de légiférer sur tout, tout le temps".

    Les signataires posent aussi une série de questions :

    - Est-il utile de légiférer sachant que, entre zéro et 5 cas d’euthanasie de mineurs ont été déclarés depuis 2002 aux Pays-Bas ?

    - Peut-on justifier qu’un mineur soit capable de décider de sa mort ?

    Les élus proposent d’autres voies : "Une partie importante du corps médical témoigne que de nombreuses personnes demandent l’euthanasie à cause d’un sentiment d’abandon plus que pour venir à bout d’une douleur physique. Différents services de soins palliatifs permettent d’accompagner les personnes dans leurs derniers instants. Mais la Belgique compte, à population égale, presque moitié moins de lits que la France dans ce type de service. N’est-il pas aussi urgent d’investir à ce niveau ?"

    Les signataires rappellent en outre qu’aucun parti n’avait, dans leur programme de 2010, proposé un élargissement de la loi sur l’euthanasie.

  • L'archevêque de Boston en renfort des évêques irlandais contre la légalisation de l'avortement

    IMPRIMER

    D'après le Vatican Insider :

    L'archevêque de Dublin, Diarmuid Martin, a pris fermement position contre le projet de légalisation partielle de l'avortement qui risque d'être voté au parlement irlandais. L'avortement est un crime; la vie humaine doit être protégée dès la conception. Dès l'instant où une personne vient à l'existence, ses droits doivent être respectés à commencer par celui de tout être innocent à la vie. Dès lors, l'archevêque encourage le mouvement pro-vie à se mobiliser pour sensibiliser la société aux enjeux éthiques.

    Le projet de loi irlandais considère que l'interruption de grossesse est légitime lorsqu'il y a un "vrai" et "substantiel" risque pour la vie de la femme. Le reste de l'Europe considère les anomalies fœtales comme une raison légalement acceptable d'avorter. Mais les chefs religieux de l'Eglise catholique irlandaise craignent que les modifications de la législation pourraient faire davantage de concessions à la cause pro-avortement. Ils ont appelé les prêtres à concentrer leurs réflexions sur les principes fondamentaux de l'enseignement catholique sur la protection de la dignité humaine et la défense de la vie, toute vie humaine ayant une dignité unique et irremplaçable.

    Lire la suite

  • Plus de 150 églises flamandes bientôt réaffectées ?

    IMPRIMER

    La commission Affaires intérieures du Parlement flamand a approuvé mardi le projet de décret autour de la subsidiation des bâtiments destinés au culte.

    Ce décret permet aux autorités locales et aux fabriques d'église de recevoir des subsides pour la réaffectation totale ou partielle des églises. Le ministre flamand des Affaires intérieures Geert Bourgeois avait déjà encouragé les autorités locales à réfléchir à la réaffectation potentielle des églises qui ne sont plus (beaucoup) utilisées.

    Le Centre pour la culture et l'art religieux avait indiqué qu'il existe des plans de réaffectation pour 9% des 1.850 églises flamandes.

    de Belga, dans La Libre
  • Disney assaisonne les petits à la sauce homo

    IMPRIMER

    Lu sur le blog de Jeanne Smits :

    Disney : lesbiennes pour tout-petits

    La communauté LGBT aux Etats-Unis en est toute émue : la dernière saison de Good Luck Charlie, une sitcom pour enfants diffusée par le Disney Channel, comportera une petite famille avec deux mamans. Elle apparaîtra au cours d'un des épisodes où Charlie (une jeune fille) se lie d'amitié avec une petite fille tandis que les parents de l'héroïne tentent de se lier d'amitié avec ses « deux mamans » lesbiennes.

    Un hic : alors que la paire lesbienne est jeune, moderne, rigolote, les « parents hétérosexuels » de Charlie sont aussi ringards qu'ennuyeux. Surtout le père. CQFD…

    L'épisode a été élaboré sous l'étroite surveillance d'experts du développement enfantin et de travailleurs sociaux, assure un responsable de Disney Channel. « Comme tous les programmes de Disney Channel, il a été conçu en vue de correspondre aux intérêts des enfants et des familles dans le monde entier et pour  promouvoir les thèmes de la diversité et de l'inclusion. »

    La chaîne câblée annonce 1 million de spectateurs aux Etats-Unis dans le segment des 2-11 ans ; 300.000 d'entre eux ont moins de six ans.

  • SIDA : les Mutualités Chrétiennes persistent et signent

    IMPRIMER

    Les Mutualités Chrétiennes persistent et signent. Pour parler des maladies sexuellement transmissibles, elles continuent à relayer tels quels les slogans de Info Sida, du type : « Le sexe, c’est où, avec qui, comme vous voulez. Mais toujours protégés ». Or, avec ce genre de slogan, on propage de plus en plus les maladies sexuellement transmissibles, ce que prouvent les statistiques en Belgique.

    Voir : http://www.enmarche.be/Actualite/Echos_actualite/2013/Echos1499.htm#t2

    Il est donc renversant qu'une Mutualité (se prétendant chrétienne en plus) se fasse le simple porte-voix de slogans qui ont comme seul résultat la propagation de maladies graves depuis des années. La sexualité est une trop belle chose que pour la confier aux seuls idéologues du sexe « où, avec qui et comme vous voulez ».

    Nous avions déjà évoqué cela ICI

  • Agir en faveur des enfants syriens

    IMPRIMER

    L’action en faveur des enfants syriens

    Un père jésuite, religieux syrien soutenu par l’Œuvre d’Orient, a décidé de fonder des centres d'accueil scolaires dans la région de Homs pour suppléer les nombreuses écoles détruites ...


    les-enfants-A-ALARD-021-Ziad-16-200x150.jpg
    Les établissements scolaires ayant été détruits par la guerre, le père Ziad s’efforce de regrouper les enfants qui ne peuvent plus aller à l’école. Ce père jésuite, religieux syrien soutenu par l’Œuvre d’Orient a donc décidé de fonder des institutions scolaires dans la région de  Homs qui accueillent un millier d’enfants de toutes les religions. Une scolarité traditionnelle leur est dispensée dans la mesure des moyens mais le père Ziad tient particulièrement à leur inculquer le respect de l’Autre, l’acceptation de la différence car « l’espoir de paix en Syrie passe par les enfants ». Il mise sur la « nouvelle génération ».

    EN SAVOIR PLUS SUR LA SITUATION EN SYRIE  : Urgence Syrie

    TELECHARGER LE DOCUMENT : Action en faveur des enfants syriens -- présentation complète

    FAIRE UN DON : formulaire de don

  • Protéger l'embryon humain en Europe : avez-vous signé la pétition ?

    IMPRIMER

    one_of_us_logo.jpgIl n'est pas trop tard mais il est urgent de signer la pétition européenne pour la défense de l'embryon humain "One of us". Il faut un million de signatures; plus de 600.000 ont déjà été récoltées.

    C'est ici : http://www.undenous.fr/

    N'oubliez pas de transmettre cette pétition à vos parents, amis et connaissances. Il n'y a, jusqu'à présent, que 2300 signatures belges alors qu'il y en a 25000 pour les Pays-Bas !

  • Les Jong CD&V à la Gay Pride

    IMPRIMER

    Le CD&V, et en particulier le mouvement des jeunes Jong-CD&V s’est distingué cette année par une participation remarquée à la gay pride. A l’heure ou le CD&V se décide enfin à muscler son discours sur l’euthanasie des mineurs (pour raisons électorales ?), voilà un fait emblématique du double langage du parti envers les chrétiens. Une petite traduction (et photos) de la description par les jeunes CD&V eux-mêmes de l’évènement, qui fait la une de leur petit magazine à destination des membres :


    1.jpg
    Jong CD&V a défilé cette année pour la première fois avec une grosse délégation (et char inclus) à la « Gay pride » annuelle. Non pas pour exprimer quelque recrudescence de belgicisme (NDLR : bien entendu ! Qu’alliez-vous penser là !), mais pour transmettre un signal. Un signal qui est aussi clair que simple : Pour JongCD&V, toutes les familles comptent. Traditionnels Homme-Femme avec enfants, parents seuls et leurs pupille ou couples de papa-papa/maman-maman avec ou sans enfants. […]

    2.jpgLe groupe des Jong CD&V, qui a reçu le soutien apprécié de Steven Vanackere (NDLR : une des cautions cathos du parti) et Brigitte Grouwels, a reçu beaucoup d’attention grâce à son immense boule disco montée à l’avant d’un camion de pompiers. 2 excellents DJ’s ont veillé à ce que les calories liquides distribuées soient immédiatement brûlées en se trémoussant. Différentes personnes vinrent spontanément demander s’ils pouvaient recevoir l’un de nos magnifiques T-shirt (Note : le logo de Jong CD&V customizé aux couleurs arc-en-ciel). Le public a  joyeusement fait la fête avec nous. […]

    Après cette édition plus que réussie, je me réjouis déjà de la prochaine édition pour pouvoir de nouveau en faire ensemble une grande fête. Je suis certain que le bouche-à-bouche fera en sorte que nous serons encore plus nombreux en 2014.

    3.jpgPour rappel, quelques revendications de la Gay Pride de cette année :

    - Un cadre légal pour la gestation pour autrui protégeant les futurs parents homosexuels.
    - Rejet de la possibilité d’objection de conscience des centres de fertilité pour la procréation médicalement assistée pour des homosexuels.
    - Simplification de la procédure d’adoption de de reconnaissance de filiation à l’intérieur du couple homosexuel.
    - Institution de la parenté sociale.

    Voilà un contraste flagrant avec l’attitude des partis français (Détail révélateur, le petit coeur "papa + papa", "Maman + Maman", "Papa+Maman" sur le char des jeunes-CD&V, l’exact contrepied du logo « manif pour tous »). Mais ne soyons pas naïfs, la différence entre l’attitude de l’UMP et du CD&V n’est due principalement qu’à une chose : la pression que leur mettent leurs électeurs respectifs. Force est de constater que nous avons de ce point de vue des leçons à recevoir de nos voisins.

  • Union Européenne : Lignes directrices sur la liberté religieuse, une avancée bienvenue

    IMPRIMER

    La COMECE (Comission des Episcopats de la Communauté Européenne) salue l’adoption ce lundi par le Conseil des Ministres des Affaires étrangères de l’UE de nouvelles « lignes directrices de l'Union sur la promotion et la protection de la liberté de religion ou de conviction». Ce nouvel instrument constitue une véritable « boîte à outils » opérationnelle mise à la disposition des agents du Service d’Action extérieure de l’UE (SEAE), des Délégations et représentations de l’UE ainsi que des ambassades dans leurs relations avec des pays tiers. Cet instrument est conçu pour protéger toute personne croyante et toute communauté religieuse.

    Il devenait urgent d’agir et d’établir des mécanismes plus efficaces car les violations de la liberté de religion par certains gouvernements et acteurs non étatiques sont en hausse dans plusieurs pays du monde.

    C’est la raison pour laquelle la COMECE plaide depuis de nombreuses années pour que l’UE passe à l’action afin de protéger plus efficacement la liberté de religion. La COMECE a d’abord publié en 2010 un Mémorandum sur la liberté religieuse comprenant 11 recommandations ; celui-ci a été suivi par une série de conférences organisée au Parlement européen sur la persécution religieuse ; plus récemment un Séminaire de Dialogue avec la Commission européenne organisé par la COMECE et la CEC sur la Liberté Religieuse (avril 2012). Les Eglises ont toujours apporté leur entier soutien à l’augmentation des moyens d’action du SEAE en la matière et l’ont notamment encouragé à développer une « boîte à outils » comportant des mesures et des instruments d’action pour contrer les violations faites à la liberté religieuse dans le monde et elles ont proposé leur expertise en la matière.

    Bien que ces lignes directrices présentées ce lundi contiennent un certain nombre d’instruments détaillés (par ex. l’application de la liberté d’expression §32), elles restent assez générales et certaines questions spécifiques gagneraient à être précisées ( par ex. l’éducation §41). C’est pourquoi une révision future de ces lignes directrices pourrait s’inspirer des recommandations formulées par le Parlement européen le 13 juin dernier, notamment sur les aspects suivants :

    -le renforcement de la dimension collective de la liberté de religion : Les institutions européennes devraient garantir une interprétation de ce droit fondamental qui ne soit pas seulement réduite à une dimension individuelle, mais qui comprenne également pleinement sa dimension sociale et institutionnelle ;

    -la reconnaissance pleine et entière du droit des parents à éduquer leurs enfants selon leur propre conviction, conformément au droit international ;

    - une approche plus équilibrée du principe de non discrimination, avec une attention particulière à l’impact que l’application de ce principe pourrait avoir sur la liberté religieuse.

  • Ubi est Deus eorum (psaume 113) ?

    IMPRIMER

    Endormi pendant quelques siècles, l’Islam connaît aujourd’hui un « revival » étonnant, qui trouble l’ordre de nombreuses sociétés dans le monde. Le bulletin de l’ « aide à l’Eglise en détresse » a épinglé deux types de réaction face à ce phénomène : en Syrie, celle des puissances mondiales ou régionales qui se disputent le contrôle du moyen orient et, dans leur propre pays, celle des amis des pauvres Centrafricains, qui n’intéressent personne.

    Marc Fromager ( AED France ) : « Syrie, ça suffit »

    Depuis deux ans, la Syrie est exposée à la vindicte internationale et nous sommes priés d’assister silencieusement à l’anéantissement d’un des plus anciens pays au monde. Le dossier étant complexe et l’unanimité imposée, il est vrai que les voix discordantes étaient forcément mal vues. Or aujourd’hui, avec la décision américaine d’armer les rebelles et le suivisme européen et notamment français en la matière, le temps est venu de mettre fin à cette mascarade.

    Lire la suite

  • Euthanasie : aller témoigner à la RTBF ?

    IMPRIMER

    Le site RTBF.be

    Lundi 24 juin 2013


    Dans le cadre du Journal Télévisé, la RTBF

    lance un appel à témoins.

     

     

    On parle régulièrement de l'extension de la loi sur l'euthanasie aux mineurs. Nous souhaitons consacrer un dossier sur ce thème délicat.
     
    Nous voulons donner la parole à tous ceux qui sont confrontés à la mort d'un adolescent, d'un enfant et débattre avec eux de la mort et de l'euthanasie.
    Nous souhaitons, avec respect mais sans tabou, aborder cette problématique.
     
    Nous recherchons donc des témoignages de personnes qui ont été ou qui sont amenées à se poser des questions sur la fin de vie des jeunes.
     
    Recueillir l'avis: 

    - des parents qui se posent des questions ou doivent répondre aux questions de leur enfant
    - des adolescents qui auraient abordé la question de leur fin de vie
    - des personnes qui les accompagnent dans ce cheminement.
     
    Si vous vous sentez concerné de près par ce débat sur les jeunes, la mort et l'euthanasie, votre témoignage nous intéresse.

     

     

     

    Inscrivez-vous!