Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

liturgie - Page 3

  • Mgr Kockerols : "nous avons considéré que l’Église ne devait pas être autoréférentielle..."

    IMPRIMER

    De Xavier Le Normand, envoyé spécial à Bruxelles, sur le site du journal La Croix :

    En Belgique, la foi sous restrictions

    Depuis près d’une demi-année, les mesures sanitaires en vigueur en Belgique restreignent presque totalement la participation des fidèles aux cérémonies religieuses. Empêchés de célébrer leur culte, les Belges font preuve de créativité pour exprimer leur foi mais se divisent sur l’attitude à adopter face aux mesures sanitaires.

    29/03/2021

    En Belgique, la foi sous restrictions

    La basilique du Sacré-Coeur à Bruxelles, le 8 juin, lorsque les célébrations n’étaient encore pas limitées à 15 fidèles quelle que soit la taille de l’édifice religieux. 

    Installé en hauteur sur le plateau de Koekelberg, surplombant la capitale belge, l’édifice est immanquable. Ne couvrant pas moins de 10 000 mètres carrés, la basilique du Sacré-Cœur est la cinquième plus grande église du monde catholique, dépassant de loin toutes les cathédrales françaises. Et pourtant, depuis cinq mois, les fidèles n’ont jamais pu s’y réunir à plus de 15, perdus dans la gigantesque basilique. « On nous prive du chemin de la vie, c’est très grave ! », tempête le prêtre qui préside une des messes en ce samedi après-midi, dénonçant des mesures qui « nient la dimension spirituelle de l’homme ».

    « Nous sommes le pays d’Europe le plus restrictif quant à la liberté de culte », confirme Charles d’Alençon, auteur de plusieurs initiatives contre les limitations imposées par les autorités face au Covid-19. Interdites fin octobre, les célébrations publiques n’ont, depuis, connu comme seul allègement que la possibilité de réunir 15 fidèles maximum. À l’inverse, les commerces, mêmes « non essentiels », ont longtemps pu accueillir le public dans une limite basée sur leur surface. « Il n’y a aucune cohérence, les décisions sont illogiques ! », s’agace Charles d’Alençon.

    L’Église belge a « moins de poids » qu’en France

    S’ils sont plus mesurés, d’autres fidèles dénoncent eux aussi ces limites. « Je comprends que des mesures soient nécessaires, mais pourquoi ce chiffre arbitraire de 15 ? », s’interroge Fiona, jeune femme de 26 ans croisée devant l’église Notre-Dame de l’Annonciation, à Ixelles. « Je suis sceptique devant les règles », rajoute Eberhard, sexagénaire allemand installé dans la capitale belge. Un propos aussitôt tempéré par sa femme Myriam, espagnole. « Les instructions ne sont pas toujours très agréables, mais il faut les respecter pour le bien commun. » Passant devant l’église, une expatriée française lance : « On aimerait revenir dans notre pays ! »

    Lire la suite

  • Liège : enregistrée et diffusée depuis l’église du Saint-Sacrement en direct ce matin du 28 mars 2021 à 10h, la messe traditionnelle (missel de 1962) du « Dimanche des Rameaux »

    IMPRIMER

    Célébrant : Abbé M.-A Dor, Recteur

    Chants grégoriens : bénédiction et distribution du buis bénit; propre de la messe «Domine ne longe»; psalmodie de la Passion selon saint Matthieu,  kyriale de la messe XVII (XIVe s.); credo III (XVIIe s.);

    Orgue : Patrick Wilwerth

    Pour suivre la messe, cliquez ici : https://youtu.be/h1yNkbsbZWw?t=275

    emission_radio_rameaux2.jpgLa fonction liturgique de ce dimanche est double : d’abord la bénédiction et la procession des rameaux en souvenir de l’entrée triomphale du Christ à Jérusalem (elle est attestée depuis le Ve siècle) suivie, pour ainsi dire en contraste, par la célébration d la Messe commémorant la Passion douloureuse du Seigneur.

    Lire la suite

  • Vivre la Semaine Sainte et Pâques avec les enfants

    IMPRIMER

    2021_03_28_10_51_15_Greenshot.png

    Description

    Vivre la Semaine sainte et Pâques avec les enfants est un Dossier numérique Transmettre. Il comprend une explication des différents jours de la Semaine sainte ainsi que des conseils pour la vivre avec les enfants et des réponses aux questions qu’ils se posent.

    Vivre la Semaine sainte et Pâques avec les enfants comporte aussi un coloriage représentant le Triduum et un Chemin de croix illustré sous forme de petit carnet à monter et colorier.

    Vivre la Semaine sainte avec nos enfants est fondamental car c’est aimer Jésus. C’est prendre conscience de sa joie teintée d’amertume lors de sa triomphale entrée à Jérusalem le jour des Rameaux. Et ressentir avec lui, au soir du Jeudi saint, son indicible angoisse au jardin des Oliviers. C’est L’accompagner dans ses terribles souffrances physiques avant l’ultime sacrifice rédempteur. Afin de nous rapprocher de son cœur brûlant d’amour, nous suivrons Jésus dans les étapes de la Semaine sainte.

    Sommaire

    COMPRENDRE LES TROIS JOURS SAINTS

    • Célébrer le Triduum
    • Jeudi saint
    • Vendredi saint
    • Samedi saint
    • Veillée pascale

    VIVRE LA SEMAINE SAINTE

    • La Semaine sainte avec les tout-petits
    • La Semaine sainte avec les enfants

    QUESTIONS D’ENFANTS

    • La procession des Rameaux
    • Le bon larron
    • La Croix, arbre de vie
    • Discrétion de Dieu
    • A propos des cloches
    • La joie de Pâques

    COLORIAGE

    • le Triduum.

    CARNET DE PRIERES

    • Mon chemin de croix

    Extrait de l’introduction à Vivre la Semaine sainte et Pâques avec les enfants

    C’est par la croix que nous allons vers la lumière : ad lucem per crucem. Le peuple chrétien est invité à suivre pas à pas le Seigneur dans les derniers jours de sa vie terrestre et à partager ses sentiments les plus intimes. Par le chemin escarpé et parfois difficile du carême, voici que parvenons à la Semaine sainte, que les Orientaux nomment “Grande semaine” parce qu’elle s’achève avec le “Grand dimanche” de Pâques dont la lumière irradie notre vie.

    L’année liturgique culmine avec la Semaine sainte et le dimanche de Pâques qui lui donne toute sa signification.
    Dans le tableau de préséance des jours liturgiques, le Triduum pascal vient en première place. Par cette expression de Triduum pascal, on entend ce laps de temps qui court depuis la célébration de la Cène du Seigneur le Jeudi Saint jusqu’aux Vêpres du dimanche de Pâques. Communément, ce sont ces cérémonies du Jeudi Saint, du Vendredi Saint, de la nuit et du jour de Pâques que l’on désigne lorsque l’on dit qu’on assiste aux offices de la Semaine sainte.

    Si le Carême constitue la longue période de préparation à la plus grande fête de l’année liturgique, certainement aussi une digne célébration de la Résurrection du Seigneur inclut-elle une fidèle assistance aux cérémonies dont nous parlons.

  • Quatre chants du répertoire grégorien pour le Dimanche des Rameaux

    IMPRIMER

    00:00 Antiphona Hosanna filio David

    01:38 Antienne Pueri hebraeorum

    02:45 Himno Gloria laus

    05:42 Responsorio Ingrediente

    Chœur des moines de l'abbaye Saint-Pierre de Solesmes dirigé par Dom Gajard.

    Picture: Pietro Lorenzetti, Entry of Christ in Jerusalem.

  • Pueri Hebraeorum vestimenta prosternebant in via (Tomas Luis de Victoria)

    IMPRIMER

    Tomás Luis de Victoria (Ávila, 1548 - Madrid, 1611)

    Pueri Hebraeorum vestimenta prosternebant in via, et clamabant dicentes: Hosanna filio David. Benedictus qui venit in nomine Domini.

    Les enfants des Hébreux étendaient leurs vêtements sur le chemin ; ils criaient et disaient : Hosanna au fils de David ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur !

  • Semaine sainte : les Français plus « chanceux » que leurs voisins européens ?

    IMPRIMER

    Alors que les fidèles s’apprêtent à entrer dans la Semaine sainte après le Dimanche des rameaux ce 28 mars, tour d’horizon des mesures sanitaires en place chez nos voisins européens. Un commentaire d’Agnès Pinard Legry sur le site web « Aleteia » :

    Semaine sainte FR322784A.jpgÀ l’approche de la Semaine sainte et de Pâques et alors que le contexte sanitaire se tend, les catholiques français ont appris avec soulagement qu’ils pourront assister, sauf nouvelles mesures, aux différents offices de la Semaine sainte et de Pâques. Seules contraintes outre le protocole sanitaire : respecter le couvre-feu (de 19h à 6h) et, pour les zones concernées, choisir une messe à moins de 10 kilomètres de chez soi. « Les règles s’appliquant aux lieux de culte resteront inchangées », a ainsi assuré le Premier ministre Jean Castex il y a quelques jours. Face à l’épidémie, nos voisins européens ont pris des dispositions plus ou moins drastiques concernant les offices de la Semaine sainte. Comment vont-ils vivre ce temps fort de la liturgie ?

    1ALLEMAGNE : DES OFFICES FINALEMENT AUTORISÉS

    Pendant cinq jours, du 1er au 5 avril, l’Allemagne devait se mettre « en pause », avait indiqué ce mardi 23 mars la chancelière Angela Merkel lors d’une conférence de presse. Les offices religieux sur cette période, c’est-à-dire pendant la Semaine sainte et Pâques, devaient être annulés, les messes se tenir à huis clos et les fidèles contraints de vivre ces temps liturgiques forts depuis chez eux. Mais au lendemain des annonces, ce mercredi,  Angela Merkel a reconnu avoir fait « une erreur » en voulant durcir pour le long week-end de Pâques les règles sanitaires anti-Covid en Allemagne. À l’issue d’une réunion d’urgence avec les Länder, les États-régions, la chancelière allemande confirmé l’abandon du projet.

    2ESPAGNE : DES OFFICES MAIS PAS DE PROCESSION

    Les offices de la Semaine sainte et de Pâques sont maintenus mais les processions, si importantes en Espagne, sont suspendues. Un protocole sanitaire (masque obligatoire, désinfection des mains, distance de sécurité…)  est appliqué dans les églises lors des messes.

    Lire aussi :Les leçons d’humanité des jours de la Semaine sainte

    3ÉCOSSE : REPRISE DES OFFICES

    Si aucune détérioration de la situation sanitaire n’est observée d’ici là, le gouvernement a annoncé la reprise des messes publiques en Écosse à partir du vendredi 26 mars afin de permettre aux fidèles de vivre pleinement le Dimanche des rameaux, la Semaine sainte et Pâques. Le protocole sanitaire y sera néanmoins strict avec un plafond fixé à 50 personnes quelle que soit la taille de l’édifice religieux et deux mètres de distance entre les fidèles.

    4ROYAUME-UNI : LES OFFICES MAINTENUS

    Comme en France, le Royaume-Uni autorise les messes publiques à condition de respecter un protocole sanitaire (distance de sécurité, port du masque…).

    5BELGIQUE : DE FORTES CONTRAINTES

    En Belgique, les messes publiques sont limitées à 15 personnes depuis le mois de décembre 2020 et cela quelle que soit la taille de l’édifice. Une situation jugée injustifiable et discriminatoire pour de nombreux fidèles qui ne devrait pas évoluer pour la Semaine sainte et Pâques.

    Lire aussi :En Belgique, « le mépris total des cultes »

    6ITALIE : LES OFFICES MAINTENUS

    En raison de l’augmentation du nombre de cas de Covid-19, les autorités italiennes ont adopté de nouvelles restrictions liées au contexte sanitaire jusqu’au 6 avril. Malgré un couvre-feu de 22h à 6h du matin, l’interdiction de se déplacer entre les régions et la fermeture de commerces non-essentiels, les festivités « liées à des cérémonies civiles ou religieuses » restent autorisées. Les messes publiques sont donc autorisées à condition de respecter un protocole sanitaire prenant en compte les différents gestes barrières.

    7PORTUGAL : DES OFFICES MAIS PAS DE PROCESSION

    Après près de trois mois de confinement, les messes publiques ont repris mi-mars au Portugal. Contrairement à ce qui s’est passé en 2020 en raison de la pandémie, les célébrations de cette année se feront donc bien avec la participation de l’assemblée. La Conférence épiscopale du Portugal a néanmoins demandé à ce que les processions et autres expressions de piété populaire soient suspendues afin d’éviter des « risques pour la santé publique ».

    Ref. Semaine sainte : les Français plus « chanceux » que leurs voisins européens ?

    Comme on l’aura lu par ailleurs, les préoccupations actuelles de l’épiscopat belge sont d’un autre ordre que celui de la liberté des cultes. A chacun ses priorités, mais un choix étrange -ou un aveu d'impuissance-  qui laissera des traces parmi les chrétiens de tous âges et opinions.

    JPSC

  • Triduum et temps pascal avec Dom Marmion (3ème partie : du Jeudi Saint au samedi de la 3ème semaine de Pâques)

    IMPRIMER

    2021_03_26_08_32_51_Greenshot.png

  • Les résultats de l'enquête "Catholiques, Covid19, et exercice du culte effectif et responsable"

    IMPRIMER
    2021_03_24_07_59_38_Greenshot.png

    Enquête | Catholiques, Covid19, et exercice du culte effectif et responsable

    Cette enquête est une initiative d’un collectif de parents catholiques de différents diocèses belges fortement préoccupés par la difficulté de transmettre la foi à leurs enfants en étant (trop souvent) privés de la messe.

    Après 1 an, et rien n’indiquant que nous allons prochainement pouvoir être considérés comme des citoyens responsables, le moment semble opportun pour clarifier la position de tous les catholiques sur cet enjeu, dans le but d’encourager nos représentants à porter haut et fort notre voix grâce à une meilleure connaissance de notre position et à l’assurance de notre soutien et de nos prières.

    Les résultats de cette enquête sont disponibles en ouvrant ce PDF.
  • Les célébrations pascales annulées en Allemagne aujourd'hui; en Belgique demain ?

    IMPRIMER

    Les Allemands seront privés de célébrations pour les fêtes de Pâques. Et chez nous, que décidera le Comité de Concertation ? On ne devrait pas tarder à le savoir mais le pire peut être envisagé.

    Lu sur Le Parisien :

    Covid-19 : l’Allemagne renforce ses restrictions avant Pâques, «la situation est grave» alerte Merkel

    Angela Merkel vient d’annoncer de nouvelles mesures pour le week-end de Pâques, après avoir consulté les représentants des régions. Parmi elles, l’annulation des offices religieux.

    23 mars 2021

    La France n’est pas la seule à serrer la vis face à une nouvelle progression du Covid-19. De l’autre côté du Rhin, la situation n’est pas beaucoup plus réjouissante. Pour Angela Merkel, l’Allemagne est même entrée dans une « nouvelle pandémie » en raison de la propagation des variants du Covid-19. « Nous avons un nouveau virus […] il est beaucoup plus létal, beaucoup plus infectieux et contagieux pendant beaucoup plus longtemps », a déclaré la chancelière lors d’une conférence de presse à Berlin ce mardi. Elle a donc annoncé de nouvelles mesures, après des discussions marathon avec les dirigeants régionaux.

    Le gouvernement allemand a surtout voulu réduire les risques liés à Pâques. La plupart des magasins seront donc fermés et les offices religieux sont annulés du 1er au 5 avril, a annoncé ce mardi Angela Merkel. Les rassemblements, comme la restauration en plein air, seront interdits durant cette période. Seuls les magasins d’alimentation pourront ouvrir le 3 avril. Par ailleurs, nombre de restrictions en vigueur depuis fin 2020, comme les limitations de réunions privées, les fermetures des équipements culturels et de loisir, sont prolongées jusqu’au 18 avril, a également annoncé la dirigeante allemande.

  • Liège : enregistrée et diffusée depuis l’église du Saint-Sacrement en direct ce matin du 21 mars 2021 à 10h, la messe traditionnelle (missel de 1962) du « Premier Dimanche de la Passion »

    IMPRIMER

    Célébrant : Abbé M.-A Dor, Recteur

    Chants grégoriens : propre de la messe «Judica me Deus»; Kyriale de la messe XVII (XIVe s.); Credo III (XVIIe s.); Hymne « Vexilla Regis ».

    Orgue : Patrick Wilwerth

    Pour suivre la messe, cliquez ici : https://youtu.be/mI_tiVAPtrM

    Aujourd’hui commence la quinzaine d’immédiate préparation à la solennité pascale, qui, au IIIe siècle, comportait aussi le jeûne d’une douzaine de jours avant l’aurore de Pâques. Par la Croix voilée, l’Église rappelle, d’une manière plus accentuée, la mort rédemptrice du Christ.

    Lire la suite

  • Iudica me (Introit du dimanche de la Passion)

    IMPRIMER

    Introitus Introït
    Ps. 42, 1-2  
    IÚDICA me, Deus, et discérne causam meam de gente non sancta: ab hómine iníquo, et dolóso éripe me: quia tu es Deus meus, et fortitúdo mea. Ps. ibid., 3 Emítte lucem tuam, et veritátem tuam: ipsa me deduxérunt, et adduxérunt in montem sanctum tuum, et in tabernácula tua. Iúdica me. Juge-moi, ô Dieu, et sépare ma cause de celle d'une nation qui n'est pas sainte; délivre-moi de l'homme méchant et trompeur. Car Tu es mon Dieu et ma force. ℣. Envoie Ta lumière et Ta vérité: elles me conduiront et m'amèneront à Ta montagne sainte et à Tes tabernacles.
  • "Canto Gregoriano Medieval" ! Superbe...

    IMPRIMER

    https://www.youtube.com

    Canciones 00:00:00 - 1. Kyrie_Eleison 00:03:10 - 2. Gloria in Excelsis Deo 00:09:05- 3. Collect Deus Quid Hodierna 00:10:04 - 4. Expurgate Vetus Fermentum 00:10:56 - 5. Gradual Haec Dies 00:12:34 - 6. Pascha Nostrum 00:14:28 - 7. Victimae Paschali Laudes 00:18:26 - 8. Maria Magdalene et Maria Jacobi 00:20:32 - 9. Credo in Unum Deum 00:27:12 - 10. Terra Tremuit 00:29:43 - 11. Surum Corda 00:31:36 - 12. Sanctus 00:33:44 - 13. Benedictus 00:35:00 - 14. Pater noster 00:36:27 - 15. Agnus Dei 00:38:51 - 16. Agnus Dei II 00:41:19 - 17. Pascha Nostrum 00:42:29 - 18. Spiritum Nobis Domine 00:43:37 - 19. Ite missa est Album: Giovanni Animuccia: Missa Victimae Paschali Laudes Author: The Tudor Consort Music License: Attribution-Share Alike 3.0 United States License https://creativecommons.org/licenses/...